Expositions

Norval Morrisseau, artiste chaman

03 févr 2006 - 30 avr 2006

La première grande exposition solo du Musée des beaux-arts du Canada consacrée à un artiste des Premières nations rend hommage à Norval Morrisseau. Les oeuvres profondément spirituelles aux couleurs sublimes du peintre anishinabé (ojibwé) lui ont valu de devenir un véritable symbole de l’art canadien. Norval Morrisseau, surnommé Oiseau-Tonnerre de cuivre, a acquis sa renommée dans les années 1960 en tant qu’instigateur du mouvement artistique connu sous le nom de peinture des Woodlands (terres boisées). Aujourd’hui, ce style unique est appelé simplement « peinture anishinabée », par référence aux origines de l’artiste et à la valeur d’exemple de son art auprès des siens. Parmi les 60 oeuvres éclatantes rassemblées dans l’exposition, citons entre autres les évocations de gravures symboliques réalisées sur des rouleaux sacrés d’écorce de bouleau, les représentations pictographiques de créatures spirituelles et les créations plus récentes où triomphent les couleurs. Morrisseau révèle une partie de l’âme humaine par sa démarche chromatique et son style « radiographique » unique : des lignes noires et sinueuses, traduisant « l’esprit », émergent de formes humaines et animales, les encerclent et les relient entre elles, tandis que les segments richement colorés de ces mêmes formes laissent