Expositions

La vision de Billy

14 juin 2002 - ?

Connu sous le nom de Billy, ce mystérieux vagabond surprenait par son apparence physique et son style vestimentaire, comme par les objets et les images qu'il fabriquait et ses dons de visionnaire. Par la présentation de l'installation muséologique La vision de Billy, le commissaire et artiste Andrew Hunter recrée l'environnement historique de cet original signalé pour la première fois dans les années 1930 près de Saskatoon. Venez découvrir La vision de Billy au Musée des beaux-arts du Canada du 14 juin au 2 septembre 2002. Andrew Hunter a découvert Billy grâce aux notes de terrain rédigées par son grand-père au cours de ses voyages de recherche dans les Prairies canadiennes et dans l'ouest des États-Unis. Peu de gens semblent avoir connu cet énigmatique vagabond durant son bref séjour en Saskatchewan. Les quelques personnes ayant croisé sa route le décrivent comme quelqu'un " qui n'est pas des nôtres ", de " spécial ", venu " d'ailleurs ". Le physique de Billy confirme cette présence surnaturelle - " peau bleu pâle, presque métallique, mains et bras longs et minces ". Autre trait caractéristique, sa voix, " telle deux voix qui parlent en même temps, comme s'il avait deux séries de cordes vocales, une voix humaine aiguë recouvrant une voix de tyrolienne ou un chant de baleine ". Regroupant près de 100 œuvres, dont 30 sur papier, quatre peintures, 17 photographies laminées et 45 objets variés, La vision de Billy offre l'opportunité aux visiteurs de faire un voyage dans le temps et de comprendre divers aspects de la vie et de la personnalité de ce visionnaire qui traduisait ses visions sous forme de poèmes, de peintures et d'objets.