Expositions

Ken Straiton

15 mai 2002 - 15 sept 2002

Installé à Tokyo depuis 1984, le Canadien Ken Straiton photographie cet espace urbain complexe. Grâce à un style de composition photographique très serré, il transforme son sujet en une expérience visuelle intense, presque hallucinatoire. L'énergie de la ville se répercute dans la multitude d'enseignes au néon, de panneaux publicitaires et de feux clignotants qui rivalisent pour attirer l'attention des passants. Les photographies de Straiton reflètent la juxtaposition des cultures et des styles de vie disparates qui caractérisent la ville. Aussi bien à Tokyo que dans les environs, le nouveau se réinvente constamment et supplante tout ce qui peut présenter le moindre soupçon de patine. Les sanctuaires shintoïstes et les temples bouddhiques sont des îlots de tradition et de permanence dans une ville toujours en construction, où l'absence de zonage et de réglementation aboutit à un tel mélange de quartiers résidentiels, de lieux loisirs, d'industries et d'établissements commerciaux que la plupart des étrangers en restent confondus.