Expositions

Déplacement et Rencontre. Projets et utopies Arni Haraldsson et Manuel Piña

25 janv 2002 - 07 avr 2002

L'exposition propose des photos couleurs de l'artiste canadien Arni Haraldsson et du Cubain Manuel Piña. Leur travail présente deux séries d'images distinctes, mais associées, portant sur l'espace public, l'utopie, la mémoire et l'histoire. Les photographes ne cherchent pas à documenter directement un sentiment d'appartenance, mais révèlent plutôt un paysage urbain, avec ses traces matérielles et ses dialogues spatiaux. Arni Haraldsson s'est intéressé à Paris, et Manuel Piña, à La Havane. Haraldsson a photographié les sites visés par le Plan voisin de Le Corbusier (1925). Le célèbre architecte proposait de démolir deux milles carrés du centre de Paris pour y aménager des tours à bureaux, des appartements et des jardins, le tout traversé par une voie rapide. La réalisation de ce projet aurait fait disparaître l'actuel paysage urbain visible de la rue et à vol d'oiseau. En outre, les images d'Haraldsson comparent la proposition de Le Corbusier au secteur d'affaires internationales et à une zone résidentielle du Paris d'aujourd'hui, et en souligne les contrastes. Manuel Piña a photographié les sites où des monuments furent construits sur l'Avenida de los Presidentes de La Havane. Il appelle ces photos des « portraits de sites ». Les monuments aux généraux pro-américains furent démolis durant la révolution cubaine. Piña présente ces sites comme une série de marques discrètes, une histoire indicielle maintenant effacée.