Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Expositions

Surgir de l’ombre : La biennale canadienne 2014

17 oct 2014 - 08 mars 2015

Galeries d’art contemporain

Événements

L’exposition Surgir de l’ombre réunit un choix d’acquisitions parmi les plus récentes du Musée des beaux-arts du Canada dans les domaines de l’art contemporain canadien, de l’art autochtone et de la photographie. Elle présente certaines des œuvres les plus novatrices et marquantes d’aujourd’hui, réalisées avec des procédés variés – souvent utilisés en association –, qui vont de la vidéo et du film au dessin et à la peinture, en passant par la photo, la sculpture et l’installation. Elle met en lumière les réactions esthétiques uniques des artistes canadiens actuels face à la situation politique et sociale mondiale, ainsi que les raisons de ces choix individuels d’une expression interdisciplinaire qui transcende et pulvérise aussi bien les catégories que les matériaux et les genres traditionnels. Elle prend le pouls de la production d’art contemporain au Canada à l’heure où celui-ci devient partie intégrante de l’histoire de l’art de notre pays.

Alimentez la conversation sur Twitter et Instagram:
@_conversations
#BNLCND 

Avec l’appui de

Shary Boyle<br />
<em>Le peintre de la caverne</em> (détail), 2013<br />
plâtre, bois, mousse, cheveux synthétiques, résine d’époxy, métal, peinture, paillettes, verre, 3 rétroprojecteurs sur socle sculpté sur mesure, transparents pour projection de collage photographique et commande de minuterie, 301 × 427 × 457 cm<br />
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa<br />
© Shary Boyle (2013)<br />
Photo: Rafael Goldchain

Shary Boyle
Le peintre de la caverne (détail), 2013
plâtre, bois, mousse, cheveux synthétiques, résine d’époxy, métal, peinture, paillettes, verre, 3 rétroprojecteurs sur socle sculpté sur mesure, transparents pour projection de collage photographique et commande de minuterie, 301 × 427 × 457 cm
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
© Shary Boyle (2013)
Photo: Rafael Goldchain