Collections

En jouant au docteurEnlarge image

En jouant au docteur, 1991

General Idea
Canada, 1946
épreuve au jet d'encre sur toile enduite de vinyle
226,7 x 152,3 cm; image: 226,7 x 152,3 cm
Acheté en 1993
Musée canadien de la photographie contemporaine (nº EX-93-36)

Tout au long de son existence, le collectif General Idea (1969-1994) ne cesse de se réinventer à travers le monde des images. « L'image de l'artiste est la plus facile à habiter. Étant donné la richesse que lui confère l'histoire, une mythologie vide et toute faite (bérets, pinceaux, palettes, en un mot une FORME vide), la coquille appelée art s'avérait facile à investir. Nous avons fait de l'art notre maison et en endossant les apparences renforcées par le mythe, nous avons occupé ce territoire. Ainsi, nous sommes devenus prestigieux, nous avons fait de l'art, nous nous sommes inventés dans l'image de l'art. » Tout au long de leur carrière, les membres du collectif se sont distribués les premiers rôles dans leurs mises en scènes, notamment dans une série d’autoportraits réalisés à diverses époques qui font ressortir l'évolution des idées et de leur démarche. Leurs premiers autoportraits empruntent des images aux médias et les détachent de leur sens original de manière à tourner en dérision le mythe entourant une certaine conception élitiste et passéiste de l'art, et de la place de l'artiste dans la société. Plus tard, « En jouant au docteur » (1991) et « Fin de siècle » (1992) confrontent le spectateur aux ravages du SIDA à travers des mises en situations réduites à quelques symboles dans lesquelles il est devenu impossible de départager l'art de la vie.

Catégories

Canadienne
Photographie

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra