Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

La Vierge et l'Enfant en majesté entourés de saintsEnlarge image

La Vierge et l'Enfant en majesté entourés de saints, v. 1370-1380

Jacopo di Cione
Italie, 1320 - 1400
tempéra à l'oeuf et feuille d'or sur bois, probablement du peuplier
triptych open: 76,5 x 69,2 cm; centre panel: 76,5 x 34,3 cm; side panels: 61,5 x 17,3 cm each
Acheté en 1963
Musée des beaux-arts du Canada (nº 15000)

Les triptyques portatifs servaient à la dévotion personnelle à l’extérieur de l’église. Ainsi baptisé pour sa forme en trois panneaux, l’ouvrage était ouvert durant la prière. Sa structure guide notre regard en créant une hiérarchie entre les sujets saints. Des événements historiques de la vie de la Vierge et du Christ se trouvent sur les volets. L’Annonciation – comme premier sujet – figure avec pertinence en haut : l’ange Gabriel désigne la Vierge dans le volet qui lui fait face, alors que Dieu la bénit dans le panneau central. La Nativité et la Crucifixion suivent sur les côtés. Ces événements sont secondaires à l’image centrale et intemporelle : la Vierge et l’Enfant unis, entourés de saints d’époques et de lieux divers. Réunis pour toujours devant le Christ, les saints intercèdent pour nous auprès du divin. Cadre : joint aux panneaux, doré. Original

Marks and Labels 

Anciennement au verso :

– cachets des douanes de France (Paris-Est), Suisse

– Un cachet rond indéchiffrable

Provenance 

Le prince et la princesse Murat, probablement Gaétan-François-Lucien-Joachim, comte Murat (né en 1861) et Caroline-Pauline-Thérèse, comtesse Murat (1870-1940), Paris, France [1]

– 1949-08-04

Galerie fü r Alte Kunst GmbH (Walter Bornheim, né en1888), Munich, Allemagne, et Paul L. Drey (né en1885), New York, É.-U. (propriété conjointe) [2]

1949-08-04 – 1963-05

Paul Drey Gallery, New York, É.-U., accordée par le Wiedergutmachungsbehörde Oberbayern, Allemagne, en compensation des dommages subis durant le régime nazi [3]

Collection privée, Suisse (?) [4]

– 1963-05

Paul Drey Gallery [Elizabeth Drey], New York, É.-U. [5]

1963-05 –
Musée des beaux-arts du Canada, achetée de la Paul Drey Gallery [6]

Notes 

[1] Sur l’acte de vente du 20 mai 1963 au Musée des beaux-arts du Canada, la Paul Drey Gallery note que le retable appartenait auparavant au prince et à la princesse Murat de Paris et qu’il a plus tard appartenu à une collection privée en Suisse [dossier d’acquisition, dossier de documentation du MBAC].

[2] Selon les documents de restitution dans les Staatsarchiv de Munich, Paul L. Drey et Walter Bornheim partagent la propriété du « retable de Narod Cione » [sic] [ordonnance du tribunal datée du 4 août 1949, Wiedergutmachungsbehörde I, Oberbayern, no de référence I a-937, Staatsarchiv de Munich, dossier de documentation du MBAC]. Dans ce document, les droits de Bornheim au retable, dont il est propriétaire conjoint, sont complètement transférés à la famille Drey comme compensation des dommages subis durant la Seconde Guerre mondiale. En 1935, la galerie d’art de Munich, A.S. Drey, a été « aryanisée », reprise par Walter Bornheim et rebaptisée « Galerie fü r Alte Kunst ». La famille Drey immigre aux États-Unis où leur galerie de New York est en activité. Selon les documents de restitution, le retable se trouve à la Paul Drey Gallery de New York en 1949.

[3]Voir note [2].

[4]Voir note [1].

[5]Voir note [6].

[6] Le Musée des beaux-arts du Canada achète le retable de la Paul Drey Gallery en mai 1963 [dossiers d’acquisitions, dossier de documentation du MBAC].

Recherche complète
Catégories

International

Audioguide

Audioguide (1 min 31 sec)

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra