Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Ceinture fléchée perléeEnlarge image

Ceinture fléchée perlée, v. 1800-1850

Inconnu (Artiste huronne-wendate)

laine et perles
310 x 19 cm; fringes: 74 cm
Acheté en 1939
Musée des beaux-arts du Canada (nº 9629)

Avant l'arrivée des Européens, les peuples autochtones confectionnaient des courroies servant à transporter les charges lourdes. En tissant ou en tressant avec les doigts des matières comme le cuir fumé, le chanvre et d'autres fibres naturelles, ils fabriquaient des ceintures qu'ils décoraient avec des piquants de porc-épic et des poils d'orignal teints. À leur arrivée au XVIe siècle, les Français se sont initiés à la technique du tissage avec les doigts tout en exploitant de nouvelles matières et de nouveaux motifs. En retour, les femmes autochtones ont commencé à utiliser la laine, et d'autres matières importées qu'elles ornaient de perles de verre. Au début du XIXe siècle, les ceintures à motifs multicolores en forme de flèches, ou ceintures fléchées, ont gagné la faveur populaire et ont souvent servi d'articles de troc.

Catégories

Canadienne
Indigène

Audioguide

Audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra