Collections

Passchendaele : ruines de l'église au bout de la routeEnlarge image

Passchendaele : ruines de l'église au bout de la route, 30 juillet 1919

David B. Milne
Canada, 1882 - 1953
aquarelle sur mine de plomb sur papier vélin
35,4 x 50,5 cm
Transfert du Mémorial canadien de la guerre, 1921
Musée des beaux-arts du Canada (nº 8476)

Ypres et les environs ont été le théâtre de quelques-unes des batailles les plus féroces de la guerre. Les combats pour la prise du village voisin de Passchendaele ont coûté la vie à 5 486 soldats canadiens, et ont rendu possible une pervée de quatre milles et demi. Les troupes canadiennes ont ainsi récupéré en 1917 à peu près les mêmes positions qu'elles occupaient deux ans plus tôt, lorsque les Allemands lancèrent leur monstrueuse offensive aux gaz. Il ne restait alors pas grand chose du Passchendaele que les soldats avaient connu. Le champ de bataille en entier, ancienne zone de terres agricoles et de boisés, s'était transformé en un marécage hideux, où l'on ne pouvait tomber sans risquer de se noyer dans la boue.

Catégories

Canadienne
Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra