Collections

BoudoirEnlarge image

Boudoir, 1987

Jana Sterbak
Tchécoslovaquie, Canada, 1955
broderie blanche sur feutre noir
137,2 x 182,9 cm maximum irrégulier
Don de Ydessa Hendeles, Toronto, 1993
Musée des beaux-arts du Canada (nº 37582)

Apparu au XVIIIe siècle, « boudoir » désignait un petit salon où les dames de l’aristocratie pouvaient se retirer pour un moment de solitude. Révélant l’historique de ce mot (tiré du verbe "bouder"), Sterbak suggère une vocation plus subversive pour cette pièce. Si « bouder » connote souvent un stéréotype négatif du comportement féminin, il peut aussi renvoyer à un moyen de manipulation ou de maîtrise d’une situation par le retrait pur et simple. Le boudoir comme tel devient un espace intime où la femme peut exercer un certain pouvoir et aussi se retirer à l’écart, loin de la vie publique

Catégories

Canadienne
Contemporaine

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra