Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Imago (VII) Urverdrangung: refoulement « traduisible » <<elle est là>>Enlarge image

Imago (VII) Urverdrangung: refoulement « traduisible » <>, mai 1988

Mary Scott
Canada, 1948
peinture en aérosol, feuille d'argent et d'or, Rhoplex et cire sur soie
262 x 210 cm
Acheté en 1990
Musée des beaux-arts du Canada (nº 30488)

Forte des textes des féministes et des psychanalystes qu'elle cite, Mary Scott considère la représentation du corps féminin comme un champ d'étude problématique et extrêmement fécond. Ainsi, le psychanalyste Jacques Lacan utilise le concept d'« imago » pour parler des images psychiques formées durant la petite enfance et qui colorent la vie adulte. Ici, Scott s'inspire du rendu inexact du sexe féminin réalisé par Léonard de Vinci comme d'une « imago » culturelle digne de transformation et elle la reprend en symbole abstrait superbement concrétisé.

Catégories

Canadienne
Contemporaine

Audioguide

Aucun audioguide

Média

« Les titres comme repères » . (0 min 40 sec)

« La femme : la re-tricoter dans la structure » (3 min 59 sec)

De Vinci : « ...un inspirateur fascinant. » [dessin ou portrait de De Vinci] (0 min 46 sec)

« La soie : durable, souple, docile ». (1 min 24 sec)

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra