Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Jour de mars IEnlarge image

Jour de mars I, 1883

Max Klinger
Allemagne, 1857 - 1920
eau-forte et aquatinte sur papier japon
62,5 x 45,5 cm; plate: 46 x 35,7 cm
Acheté en 1978
Musée des beaux-arts du Canada (nº 23131.10)

Si le titre de ces trois eaux-fortes fait référence à la révolution allemande de mars 1848, Klinger voulait toutefois montrer une révolution fictive dans le Berlin de 1883. Dans la ville, l'atmosphère était explosive en raison des privations économiques affectant les classes populaires et de l'adoption par le gouvernement de Bismarck des soi-disant « lois socialistes » de 1878, qui avaient interdit les réunions des organisations socialistes et communistes et la diffusion de leurs imprimés. Dans la première estampe, un groupe de révolutionnaires turbulents célèbre une victoire. Au premier plan, des rebelles marchent bras dessus, bras dessous tandis qu'à l'arrière la foule pille une maison de riches. Dans la deuxième scène, les rebelles perdent le combat. De gauche à droite se succèdent les figures dressées des combattants, puis celles des morts et des fugitifs. À l'extrême droite, sous une colonne publicitaire, se dresse une apparition fantomatique affichant une expression de désespoir absolu. Dans la dernière estampe, des soldats armés conduisent un convoi de rebelles à l'extérieur de la ville. Un paysage romantique, éclairé par la lune, s'élève à l'arrière-plan. L'obscurité lugubre qui pèse sur la scène annonce la fin de la révolution avortée.

Catégories

International
Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra