Collections

Les trois croixEnlarge image

Les trois croix, 1653, retravaillé v. 1660-1661

Rembrandt van Rijn
Pays-Bas, 1606 - 1669
point sèche et gravure au burin sur papier vergé
38,5 x 45 cm trimmed; plate: 38,4 x 44,7 cm
Acheté en 1944
Musée des beaux-arts du Canada (nº 4871)

Avec cette oeuvre tardive gravée à la pointe sèche, Rembrandt délaisse la gravure à l'eau-forte, technique qu'il a longtemps favorisée parce qu'elle lui laissait plus de liberté. La gravure à la pointe sèche coûtait plus cher à l'artiste, car celui-ci ne pouvait produire qu'un nombre restreint d'épreuves avant que ne s'use la planche de cuivre originale sur laquelle la scène était dessinée. Il arrivait à Rembrandt de retravailler des planches usées pour obtenir de nouvelles épreuves, mais non sans modifier le caractère de l'image.

Catégories

Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra