Collections

image not available

Le dernier à gagner, 2009

David Ross Harper
Canada, 1984
cuir de vache, fil de coton à broder, poils synthétiques, polyuréthane, acier et argile époxyde
200 x 229 x 50 cm
Acheté en 2011
Musée des beaux-arts du Canada (nº 43238)

« Ce n'est pas un cheval de course ni un cheval de trait; c'est tout simplement le dernier à gagner », dit David Ross Harper à propos de la sculpture qu'il a réalisée en utilisant les techniques de la taxidermie et sur laquelle il a brodé des motifs classiques qu'il a lui-même conçus. Harper est connu pour ses méticuleuses représentations animalières. Elles lui sont inspirées en partie par les récits qu'elles peuvent évoquer. Contrairement aux spécimens inertes des musées d'histoire naturelle, écrit Harper, Le « dernier à gagner » « me raconte quelque chose. Sa façon de se tenir, les marques dont il est couvert... il cherche à me transmettre quelque chose. Je voulais le charger d'histoire et de souvenirs. Le construire est devenu important car en le construisant à partir de rien, je pouvais moi-même inventer son histoire. »

Catégories

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra