Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Clement de JongheEnlarge image

Clement de Jonghe, 1651

Rembrandt van Rijn
Pays-Bas, 1606 - 1669
eau-forte sur papier vélin ivoire
24,1 x 18,6 cm; planche: 20,7 x 16,1 cm
Don à la mémoire de Margaret Wade Labarge de sa collection, 2010
Musée des beaux-arts du Canada (nº 43100)

Périodiquement contestée, l'identité du modèle est néanmoins confirmée par une inscription découverte au dos d'une épreuve de la Pierpont Morgan Library que vient de publier Erik Hinterding. Cette inscription datée de 1668 et probablement de la main du marchand propriétaire atteste qu'il s’agit de Jonghe. L'inventaire après décès de ce dernier (1679) recense 74 cuivres gravés à l'eau-forte par Rembrandt. On connaît à cette estampe six états consécutifs présentant chacun un renforcement des ombres du visage, du chapeau et de la cape. Cette épreuve du premier état est considérée d'une grande rareté. Comme dans les meilleurs exemples du style de portrait du maître, s'observe, dans la pose de Jonghe, une vraisemblance qui traduit un sentiment de spontanéité décontractée. Le modèle est assis de biais, chapeau sur la tête, gants aux mains et lourd manteau sur les épaules, comme s'il venait d'entrer; dans les états ultérieurs, Rembrandt accentue l'écartement des lèvres, comme s'il allait parler.

Catégories

Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra