Collections

Étude pour « La mort du général Wolfe »Enlarge image

Étude pour « La mort du général Wolfe », v. 1769

Benjamin West
États-Unis, Grande-Bretagne, 1738 - 1820
plume et encre noire et peinture à l'huile sur papier vergé
43 x 61,4 cm irregular
Acheté en 1984 grâce à une subvention du Gouvernement du Canada en vertu de la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels
Musée des beaux-arts du Canada (nº 28524)

Établi à Londres, l'Américain Benjamin West s'y fait un nom grâce à deux scènes tirées de l'Antiquité romaine. Pour son tableau suivant, il choisit d'appliquer de manière peu conventionnelle la formule de la peinture d'histoire à un événement militaire récent où les personnages sont non pas drapés dans des toges, mais sanglés dans des costumes modernes. La résultante : « La mort du général Wolfe » qui, dès son exposition à l'Académie royale en 1771, passe pour son chef-d'oeuvre et marque un tournant dans l'art britannique. Le dessin de l'exposition, exécuté en technique mixte et fini à l'extrême, est en fait une étude préparatoire définitive ou un dessin de présentation, à la fois très proche par la composition d'ensemble et éloigné par maints détails du tableau achevé. La retouche la plus évidente réside dans l'inversion du placement du grenadier et du personnage affligé à l'extrême droite. Nulle autre étude préparatoire au tableau ne nous est parvenue.West est un dessinateur fécond; fidèle à lui-même, il a dû multiplier les dessins préparatoires.

Catégories

International
Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra