Collections

L'évierEnlarge image

L'évier, v. 1919

Margaret Watkins
Canada, 1884 - 1969
épreuve au palladium
21,3 x 16,4 cm
Acheté en 1984 grâce à une subvention du Gouvernement du Canada en vertu de la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels
Musée des beaux-arts du Canada (nº 20629)

Le sujet de cette photo, un évier de cuisine encombré d'une théière, d'une bouteille de lait et d'autres pièces de vaisselle qui attendent d'être lavés, bouleverse tous les canons artistiques. Watkins est la première à transformer en nature morte le thème foncièrement et naguère exclusivement féminin de la responsabilité des tâches domestiques à la maison. La composition de sa photographie est tout aussi novatrice : les bouteilles de verre, la bouilloire, le bec de la bouilloire et le robinet reprennent le rythme des formes circulaires et tubulaires qui projettent des ombres et réfléchissent la lumière à tour de rôle, créant ainsi un motif abstrait composé de gris subtils. Watkins a eu recours au papier d' impression au palladium qui, contrairement au procédé argentique, produit une gamme étendue de gris très doux. À partir de 1910, on encourage les femmes à étudier la photographie, surtout le portrait commercial, occupation jugée convenable pour elles. La « Clarence White School of Photography » enseigne les nouvelles théories « art moderne », du design et de la photographie, mettant l'accent sur l'abstraction et la composition formelle. Les élèves sont en majorité des femmes. L'importance des photos de Watkins n'a été que récemment établie. L'exposition qui leur a été consacrée à New York en 1984, après 50 ans d'oubli, a suscité une nouvelle évaluation de sa carrière et de son influence.

Catégories

Canadienne
Photographie

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra