Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

La femme qui pleureEnlarge image

La femme qui pleure, 1937

Pablo Picasso
Espagne, 1881 - 1973
eau-forte, pointe sèche, gravure au burin et aquatinte sur papier vergé
77,8 x 57,3 cm; plate: 69 x 49,5 cm
Acheté en 1982
Musée des beaux-arts du Canada (nº 28020)
© Succession Picasso / SODRAC (2013)

Picasso a peint Guernica après les bombardements allemands qui ont détruit la ville espagnole du même nom le 26 avril 1937. Apprenant la dévastation de cet ancien foyer de la culture basque, l'artiste subit un choc émotif sans précédent et, le tableau achevé, il continua d'explorer les thèmes de l'agonie et du désespoir dans de plus petites oeuvres comme cette eau- forte. Inspirée d'une figure du tableau, celle d'une mère éperdue tenant son enfant décédé, elle doit beaucoup à la force expressive des images médiévales de la Vierge pleurant la mort du Christ. Le tourment émotif de cette femme a pris forme tangible. L'angoisse tord son visage percé de larmes aussi dures que des clous; un cri silencieux paralyse sa bouche, alors qu'elle contemple le ciel, saisie, horrifiée, incrédule.

Catégories

International
Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra