Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Chameaux à l'abreuvoirEnlarge image

Chameaux à l'abreuvoir, 1857

Jean-Léon Gérôme
France, 1824 - 1904
huile sur papier, collé sur toile
75 x 120 cm
Don de Joey et Toby Tanenbaum, Toronto, 1978
Musée des beaux-arts du Canada (nº 23218)

Gérôme réalise des scènes anecdotiques et romancées de la vie en Orient qui deviennent extrêmement populaires à partir des années 1860. L'artiste continuera de peindre de tels sujets - désignés sous le terme d'« orientales » - jusqu'à sa mort, en 1904. « Chameaux à l'abreuvoir », l'une des premières orientales de Gérôme, est moins théâtrale que celles qui suivront. Elle est issue du premier voyage qu'effectue l'artiste en Égypte, entre juillet et octobre 1856, en compagnie d'Auguste Bartholdi - qui réalisera plus tard la statue de la Liberté - et de deux autres peintres orientalistes, Léon Belly et Narcisse Berchère. Cette oeuvre fait partie d'un groupe de six tableaux égyptiens que Gérôme enverra au Salon de 1857. Le critique Théophile Gautier louangera « Chameaux à l'abreuvoir » pour la qualité réaliste de sa représentation fidèle.

Renseignements supplémentaires 

Signée et datée en bas à droite : J.L. Gerome 1857

Provenance 

– 1876-03-18

Collection Scharf, Vienne, Autriche [1]

1911-05-27

Aux enchères de la « vente L.S. », Paris, hôtel Drouot, le 27 mai 1911, lot 89 [2]

1968-07-12

Aux enchères de English and Continental Narrative and Landscape Pictures c.1800 – c.1900, Londres, Christie's, le 12 juillet 1968, lot no 117 [3]

Collection Devlin [4]

Charles Jerdein, Londres, R.-U., et Shepherd Gallery, New York, États-Unis (propriété conjointe) [5]

en 1973 – 1978
Joey (né en1933) et Toby Tanenbaum, Toronto, Canada, achetée de la Shepherd Gallery [6]

1978
Musée des beaux-arts du Canada, donnée par Joey et Toby Tanenbaum [7]

Notes 

La principale source de cette provenance est le catalogue raisonné de Gérald M. Ackerman, cat. no 72 [Ackerman, Gérald M. Jean-Léon Gérôme. Monographie révisée. Catalogue raisonné mis à jour, Paris, ACR Éditions 2000]. Les exceptions et autres documents à l’appui sont indiqués.

[1]Le tableau fait partie d’une vente à l’hôtel Drouot de Paris, le 18 mars 1876, sous le titre de L'Abreuvoir et est vendu 13 000 francs [Catalogue de 24 tableaux anciens & modernes et 2 aquarelles dépendants de la collection de M. Scharf, de Vienne, lot no 16, repr.]. Ses dimensions varient légèrement (74 x 115 cm).

[2] Ackermann donne le mauvais numéro au tableau dans cette vente, l’indiquant comme lot no 87.

[3] L’œuvre a été vendue 472.10 £ sous le titre At the Oasis. L’acheteur indiqué est M. ou Mme Devlin.

[5] Selon Robert Kashey, l’œuvre a été acquise conjointement par la Shepherd Gallery et Charles Jerdein en 1973. Elle vendue aux frères Tanenbaum la même année [télécopie de Robert Kashey, Shepherd Gallery, New York, à A. Kausch, projet de recherche sur la provenance du MBAC, le 16 juillet 2008].

[7] Registre des acquisitions [dossier de documentation du MBAC].

Recherche en cours
Catégories

International

Audioguide

Audioguide (1 min 20 sec)

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra