Collections

Les insectes singuliersEnlarge image

Les insectes singuliers, 1888

James Ensor
Belgique, 1860 - 1949
pointe sèche sur papier vélin
14 x 19,6 cm; plate: 11,8 x 15,8 cm
Acheté en 1975
Musée des beaux-arts du Canada (nº 18366)
© Succession James Ensor / SODRAC (2013)

D'un naturel excentrique, Ensor a vécu en reclus dans sa ville natale d'Ostende, bien qu'il ait brièvement prospéré à Bruxelles sous l'égide des membres cultivés de la famille Rousseau. Ce double portrait représente Ensor et sa protectrice, Mariette Rousseau, épouse du professeur de physique Ernest Rousseau qui fut recteur de l'Université de Bruxelles de 1884 à 1886. Leur fils Ernest, entomologiste de profession, se lia d'amitié avec Ensor pour la vie. Pour des raisons obscures, l'artiste a placé la tête de Mariette sur le corps d'une libellule et la sienne sur celle d'un hanneton. Les autres autoportraits d'Ensor sont tout aussi singuliers.

Catégories

International
Dessins et estampes

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra