Collections

A.J. Casson

1898 - 1992

"C’est comme après une chute de neige. C’est plus tranquille que la tranquillité".

Casson, cité dans Margaret Gray et al., a.j. casson, Agincourt (Ontario), 1976, p. 56.

Le peintre et graphiste A.J. Casson, plus jeune que les autres membres du Groupe des Sept, ne se consacre à son art qu’après sa retraite d’une fructueuse carrière de dessinateur publicitaire. Son art épure la campagne et les forêts de l’Ontario en des compositions soigneuses et raffinées dont la tranquillité paraît parfois inquiétante.

Casson étudie l’art à la Hamilton Technical School en 1913 et auprès de Alfred Howell et Harry Britton à la Central Technical School de Toronto (1915-1917). Il est l’apprenti de l’artiste Frank Carmichael chez Rous & Mann en 1919, et le suit chez Sampson & Matthews en 1927. Par l’entremise de Carmichael, Casson rencontre ses mentors, c’est-à-dire les membres du Groupe des Sept au Arts & Letters Club de Toronto. Plus tard, il cherchera à échapper à leur influence. Sa pratique de graphiste est un élément essentiel de son art. Calligraphe accompli, il excelle dans les conceptions dépouillées, adore les motifs et développe une mémoire visuelle exceptionnelle. Casson cofonde la Société canadienne de peintres en aquarelle en 1926. Il encourage l’art canadien par l’intermédiaire de sa création publicitaire et d’organisations artistiques, créant le programme des peintres de guerre durant la Seconde Guerre mondiale. Il visite l’Angleterre en 1961.

Alfred Joseph Casson travaille dans des entreprises de création publicitaire à compter de l’âge de 15 ans et ne devient un artiste à temps complet qu’après sa retraite en 1957 comme vice-président et directeur artistique de l’entreprise torontoise, Sampson & Matthews. En 1926, Casson avait remplacé Johnston comme membre du Groupe des Sept. Il peint surtout à l’aquarelle jusque dans les années 1950. Dans les années 1930, il se concentre sur les villages ontariens (Soleil d’été, 1940; Église anglicane à Magnetawan, 1933). L’éclairage dramatique de ses paysages du milieu des années 1940 fait place à la superposition des formes et à la division de la lumière en plans de ses œuvres des années 1940 à 1950. Dans ses peintures tardives, il réduit les formes à des motifs bidimensionnels.

Prix

1926 : élu membre de l’Académie royale des arts du Canada (membre à temps complet en 1940)

1940 : élu président de l’Ontario Society of Artists

1942 : lauréat du concours national de conception de l’affiche des bons de la Victoire

1948 : élu président de l’Académie royale des arts du Canada

1948 : prix de la province de l’Ontario

1954 : médaille d’or pour des services distingués en publicité au Canada

1957 : médaille d’or de l’Université de l’Alberta

1967 : médaille d’argent du Centenaire

1973 : membre associé du Ontario College of Art

1975 : diplôme honoraire de l’Université de Toronto

A.J. Casson
Collection M.O. Hammond, Archives du Musée des beaux-arts du Canada

Nom à la naissance

A.J. Casson

Né à Toronto (Ontario), le 17 mai 1898

Décédé

Meurt à Toronto (Ontario), le 19 février 1992

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra