Collections

Georges Braque

1882 - 1963

« J’ai toujours eu horreur de la peinture officielle – j’ai gardé cela intensément… »  (1954)

L’artiste français Georges Braque adopte plusieurs techniques, de la peinture à la sculpture, en passant par le collage. Il joue un rôle de premier plan dans la création de l’art moderne au XXe siècle, puisqu’il lance le mouvement du cubisme avec Pablo Picasso.

Né dans la petite ville d’Argenteuil-sur-Seine, Braque passe une grande partie de son enfance au Havre, où sa famille s’installe à partir de 1890. Suivant les traces de son père et de son grand-père, Braque étudie en peinture et décoration avant de s'installer à Paris en 1900, où il s'inscrit à l'Académie Humbert, tout en poursuivant son apprentissage.

Après avoir vu les œuvres de Matisse et Derain au Salon d’automne de 1905, Braque adhère au mouvement fauve et à ses couleurs vives; deux ans plus tard, il expose avec les fauvistes au  Salon des indépendants. La même année, sa création artistique change radicalement de direction, après qu'il a visité une exposition rétrospective de l'œuvre de Cézanne et fait la connaissance de Picasso. Il passe l’été à L’Estaque, petite ville côtière, et, inspiré par l’étude minutieuse du travail de Cézanne, il crée des peintures qui sont aujourd’hui considérées comme les premières œuvres cubistes. Entre 1909 et 1914, il mène une étroite collaboration avec Picasso, avec qui il développe le cubisme. Dans les années suivantes, les tableaux et estampes de Braque portent principalement sur des objets du quotidien (Le verre d’absinthe, vers c.1910-1911) et des environnements bohèmes, tel l’intérieur de ses cafés préférés (Le Fox 1911-1912). Il intègre le cubisme dans d'autres techniques que la peinture, réalisant en 1912 ce qui est vu comme le premier collage cubiste.  

En 1915, au cours de la Première Guerre mondiale, Braque est gravement blessé sur la ligne de front. Après sa convalescence, il revient à l’art, mais son travail se détache du cubisme pour devenir de plus en plus figuratif, traitant de thèmes comme les ateliers, les paysages et les oiseaux. Braque est engagé en 1952-1953 pour peindre le plafond de la galerie étrusque du Musée du Louvre, sa dernière grande commande.

Georges Braque
© 1949 Yousuf Karsh

Nom à la naissance

Georges Braque

Né à Argenteuil (France), le 13 mai 1882

Décédé

Meurt à Paris (France), le 31 août 1963

Nationalité

France

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra