Collections

Jean-Antoine Watteau

1684 - 1721

« La pratique du dessin a pour lui des charmes infinis et si parfois la figure à laquelle il travaille n’est pas une étude entreprise pour une fin particulière, il éprouve la plus grande difficulté imaginable à s’en détacher. »

- Comte de Caylus, 1748

Jean-Antoine Watteau est surtout connu pour ses tableaux de fêtes galantes, un sujet qu’il a inventé. Les fêtes galantes sont des scènes de réunions galantes de musiciens, d’acteurs et d’aristocrates, qui se rencontrent dans des parcs ou des propriétés retirées. Watteau réussit à représenter ces scènes en prêtant une acuité psychologique à chacun de ses nombreux personnages.

Issu d’une famille de classe ouvrière flamande, Watteau est l’apprenti du peintre Jacques-Albert Gérin. En 1702, il s’installe à Paris et travaille pour un peintre de décors, produisant des scènes décoratives pour le marché grand public. Il finit par travailler pour Claude Audran III, un important peintre ornemental. L’Académie royale le reçoit comme peintre de fêtes galantes et reconnaît ainsi officiellement un nouveau genre de peinture.

Watteau est un dessinateur infatigable dont les trois magnifiques dessins à la craie sont recherchés par les collectionneurs. Ces œuvres étaient si populaires qu’un collectionneur, Jean de Julienne, a commandé des eaux-fortes de ces dessins. S’il est surtout connu pour ses fêtes galantes, Watteau réalise également des scènes militaires, des sujets historiques, ainsi que des portraits des personnages de la commedia dell’arte.

Jean-Antoine Watteau
© Bridgeman-Giraudon / Art Resource, NY

Nom à la naissance

Jean-Antoine Watteau

Né à Valenciennes (France), le 10 octobre 1684

Décédé

Meurt à Nogent-sur-Marne (France), le 18 juillet 1721

Nationalité

France

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra