Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Vikky Alexander

1959 -

« Mon but, en tant qu’artiste, est de comprendre comment les choses fonctionnent, parce que je ne le sais pas toujours. »

Vikky Alexander est photographe, sculpteure, collagiste et artiste d’installations.

Elle a étudié au Nova Scotia College of Art and Design à Halifax, en Nouvelle-Écosse, aux côtés des artistes américains Dan Graham et Vito Acconci. Elle a reçu son diplôme en beaux-arts en 1979. Après ses études, Vikky Alexander s’est installée à New York, où elle s’est mêlée à la scène artistique contemporaine, composée d’artistes tels que James Welling, Ellen Brooks, James Casebere, Barbra Krueger et Richard Prince. 

Vikky Alexander a suivi une voie tout à fait singulière au sein du paysage du photoconceptualisme de Vancouver. Depuis ses premières séries de photos au milieu des années 1980, qui s’appropriaient et recontextualisaient des images issues de magazines de charme, il émane de l’artiste une approche introspective de la photographie. Ses images capturent des instants de réfraction, de reflet et d’artifice au cœur d’environnements urbains et naturels. 
Le travail de Vikky Alexander sur les surfaces réfléchies dans le paysage contemporain des villes et des banlieues a donné naissance à trois séries de photos emblématiques, produites dans les années 1980 et 1990. West Edmonton Mall Series (1988), Disneyland (1992) et Las Vegas (1994) constituent des ensembles de photographies très aboutis, axés sur des environnements bâtis particulièrement connus pour leur caractère fabriqué et artificiel. 

Dans Island Series (2011), Vikky Alexander a entrepris de créer des photographies des façades en verre des Jardins de Kew, à Londres. Ce qui a débuté comme une étude de la transparence et de l’architecture utopienne s’est rapidement transformé en tout autre chose, comme elle l’a expliqué en 2011 :

« En décembre 2010, j’ai visité les Jardins de Kew à Londres et je me suis particulièrement intéressée à la Serre des palmiers, qui est réputée être la structure victorienne en fer et en verre la plus importante encore existante au monde. Elle avait pour but d’abriter et d’exposer les plantes présentant un grand enjeu économique. En prenant mes photographies, j’ai réalisé que je me concentrais en fait sur les plantes et leur réappropriation de l’architecture, que je voyais comme une métaphore de la relation entre la Grande-Bretagne et les colonies à la fin du XIXe siècle. »

Vikky Alexander est professeure en arts visuels à l’Université de Victoria depuis 1992 et continue de travailler en atelier à Vancouver.

image non disponible

Nom à la naissance

Vikky Alexander

Née Canada: Colombie-Britannique, Victoria, le 30 janvier 1959

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra