Collections

Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté

1869 - 1937

« J’ai travaillé cependant sérieusement, avec toute l’application dont un peintre est capable quand il aime son art, qu’il en est pénétré et qu’il en fait le but de sa vie » (1901)

Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté est peintre, sculpteur et décorateur d’églises. Il est considéré par de nombreuses personnes comme l’artiste le plus polyvalent du Canada français. Connu pour ses paysages des rivières d’Arthabaska à la fonte des neiges, ses sujets de prédilection comprennent aussi le genre, l’histoire, les portraits et le nu féminin. 

Suzor-Coté manifeste dès son jeune âge un talent pour le dessin. Jeune homme, il se forme auprès du peintre-décorateur Joseph-Thomas Rousseau. Ensemble, ils créent des décorations complexes dans plusieurs églises d’Arthabaska et de la région. Cherchant à parfaire son éducation artistique, Suzor-Coté fait en 1891 le premier de nombreux voyages en France. Il suit des cours de rendu de la forme humaine à l’École des beaux-arts et commence à parcourir la campagne pour y faire des esquisses. 

Inspiré par des peintres français tel Jean-François Millet, Suzor-Coté s’intéresse aux paysans locaux dans des toiles comme Retour des champs, 1903. Il se met à la sculpture en 1907, technique avec laquelle il poursuit son exploration du thème de la vie quotidienne, comme dans Femmes de Caughnawaga, 1924.  En 1909, il reçoit la commande de peindre le portrait de sir Wilfred Laurier. Suzor-Coté remporte plusieurs prix et distinctions, dont la médaille de bronze à l’Exposition universelle de Paris en 1900. Il est également membre de l’Académie royale des arts du Canada.

Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté
Collection M.O. Hammond, Archives du Musée des beaux-arts du Canada

Nom à la naissance

Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté

Né Canada: Québec, Arthabaska, le 06 avril 1869

Décédé

Meurt États-Unis: Floride, Daytona Beach, le 29 janvier 1937

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra