Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

George Segal

1924 - 2000

"L’allure de ces personnages est à la fois contigente et planifiée. Habituellement, je sais quelle émotion le personnage fini doit exprimer et je demande au modèle de se tenir debout ou assis d’une certaine façon. Toutefois, ce modèle est un être humain qui engage une grande partie de son mystère et de sa totalité dans le personnage."

- Segal 1964

Peintre et sculpteur, il sera reconnu pour ses sculptures en plâtre blanc, représentant des personnages grandeur nature, composées sur modèles vivants. Bien qu’associé à l’art Pop pour ses références à la culture de masse et pour son appréciation des rapports entre les beaux-arts et les formes d’art populaire, son intérêt pour le rendu de la figure humaine fait de lui un réaliste radical. Ses personnages blancs tels des spectres, représentés seuls ou en groupe en association avec des objets transmettent une impression d’ennui et de solitude. Il s’inspire directement de la nature, en terme de taille, de forme et de représentation, sans aucune influence stylistique parmi les artistes qui ont pratiqué l’art du statuaire avant lui.

Né dans le Bronx à New York, il est le fils d’un boucher kascher. Il étudiera à différentes universités avant d’obtenir un diplôme en éducation par l’art à l’Université de New York en 1949. Il s’adonne à la peinture figurative, représentant des nus dans un style expressionniste tout en faisant l’élevage des poulets pour sa subsistance. Il s’implique graduellement dans le milieu artistique de New York et expose seul et en groupe à compter de 1956. En 1958, il vend son entreprise d’élevage et transforme ses bâtiments en atelier de peinture. C’est à ce moment qu’il réalise sa première sculpture composée d’un assemblage de toile, de plâtre et de grillage. Par l’intermédiaire d’une élève dans sa classe de peinture, il apprend la mise au point de pansements médicaux pré-enduits de plâtre mouillé, ce qui deviendra son matériau de prédilection.

Il choisit ses modèles à dessein parmi ses amis ou sa famille qu’il situe dans des compositions relatant le quotidien, toujours en quête du langage des gestes. L’installation Le poste d’essence, 1963, renforcit ce sentiment d’ennui de l’individu appelé à répéter le même geste au jour le jour aux prises dans une existence morne et banale.

L’œuvre de Segal est d’une portée universelle. Par son récit de la vie des gens ordinaires, elle se lit facilement et touche par les drames humains qu’elle représente. Malgré son traitement réaliste, par la subtilité et la force de son expression, elle s’inscrit dans le grand courant de l’art conceptuel au 20ième siècle.

George Segal
Photographie de Donald Lokuta © VAGA (New York) /SODART (Montreal) 2005

Nom à la naissance

George Segal

Né États-Unis: New York, New York, le 26 novembre 1924

Décédé

Meurt États-Unis: New Jersey, South Brunswick, le 09 juin 2000

Nationalité

États-Unis

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Pop Art : Vivre à plein! (2 min 40 sec)

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra