Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Mark Ruwedel

1954 -

« J’aime dévoiler les histoires contenues à même le paysage et les endroits qui m’attirent le plus sont ceux où la terre se révèle à la fois facteur d'évolution géologique et lieu d’entreprises humaines. » 

Mark Ruwedel est un photographe canadien. 

Ruwedel obtient en 1978 son baccalauréat en beaux-arts du Kutztown State College à Kutztown, en Pennsylvanie, puis poursuit ses études à l’Université Concordia à Montréal, au Québec, pour décrocher en 1983 une maîtrise en beaux-arts. 

Au départ, Ruwedel désire devenir peintre. Son parcours en photographie s’accomplit de façon graduelle. Bien qu’il ait fait connaissance avec l’œuvre de Walker Evans à l’école secondaire, Ruwedel accorde plus d'attention à ses photographies alors qu’il étudie en peinture au Kutztown State College. À la fin de ses études là-bas, au milieu des années 1970, il se procure d’ailleurs un exemplaire d'American Photographs
 
En plus de son intérêt naissant pour l’œuvre de Walker Evans, Ruwedel fait deux autres « rencontres » qui influenceront la pratique future de son art. La première est le visionnement, durant ses études de premier cycle, du film Spiral Jetty (1970), l’œuvre iconique de Land Art de Robert Smithson. Ruwedel, en décrivant plus tard ce film et l’œuvre entière de Smithson, dit qu’ils « …ont laissé sur moi une impression profonde et durable, qui a marqué ma façon de concevoir des choses comme le paysage, la sculpture et le temps... ».  

La deuxième de ces rencontres a lieu avec les New Topographics. Même s’il connaît et admire déjà les photographies de Lewis Baltz et de Robert Adams, il entend pour la première fois le terme New Topographics appliqué à son propre travail au moment de ses études de maîtrise, au début des années 1980. La découverte de ces photographies qui paraissent, à première vue, vides de contenu, constitue un élément important dans la façon de Ruwedel de structurer son discours artistique, et ce pour deux raisons : ces œuvres montrent clairement que « le paysage est un endroit propice à l'enquête sociale » et leur apparition marque l’une des «…premières fois où un type de photographie d’art suscite de l’intérêt dans le milieu plus vaste de l’art contemporain. » 
 
Le désert constitue une source d’inspiration intarissable pour Mark Ruwedel, qui fouille autant ses espaces inhabités que les lieux où règne le fouillis, à la recherche de preuves de la présence humaine. Dans la série Crossings, Ruwedel suit la trace de personnes fuyant la justice ou la société, ou encore celle d’immigrants clandestins en quête d’une vie meilleure. Les photographies de cette série montrent la terre jonchée d’objets abandonnés par les voyageurs; bouteilles d’eau vides, vêtements, porte-bébés et autres articles personnels. Dans Crossing #14, un passeport guatémaltèque gît sur le sol, à côté de morceaux de sacs de plastique emmêlés dans les broussailles desséchées. 

Mark Ruwedel a enseigné à la California State University de Long Beach, en Californie, à l’Université Concordia de Montréal, au Québec, ainsi qu’au Nova Scotia College of Art and Design à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

image non disponible

Nom à la naissance

Mark Ruwedel

Né États-Unis: Pennsylvanie, Bethlehem, le 11 juin 1954

Nationalité

États-Unis

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra