Collections

Mark Rothko

1903 - 1970

1903

Markus Rothkowitz naît le 25 septembre, à Dvinsk, en Russie. Il est le cadet de quatre enfants; son père Jacob est pharmacien.

1913

La famille émigre aux États-Unis avec la vague imposante d’immigrants juifs qui fuient les persécutions en Europe de l’Est, et s’installe à Portland, dans l’Oregon.

1914

À la mort du père, les enfants travaillent à l’entreprise de vêtements de leur oncle.

1913 - 1923

Rothko poursuit ses études et apprend le dessin à l’école d’art locale.

1921 - 1923

Boursier, il étudie à l’Université Yale pendant deux ans.

1924 - 1929

Il s’établit à New York où il s’inscrit à l’Art Students League; il étudie avec Max Weber, l’un des chefs de file du modernisme aux États-Unis, et développe un style marqué par l’expressionnisme.

Début des années 1930

Il enseigne à temps partiel et rencontre d’autres artistes, notamment Adolph Gottlieb et David Smith, qui deviendront, eux aussi, des chefs de file de « l’école de New York ».

1935 - 1939

Avec Jackson Pollock et d’autres artistes new-yorkais, il travaille pendant la crise à la WPA (Works Progress Administration), un programme parrainé par le gouvernement à l’intention des artistes. Il s’intéresse à l’art primitif et à l’art africain. Il peint des figures déformées dans des décors contemporains.

1936

Il rencontre Barnett Newman. L’exposition que le Museum of Modern Art consacre au mouvement Dada et au surréalisme influence l’évolution de l’art américain.

1938

Il devient citoyen des États-Unis. Il fait l’essai de techniques de dessin automatique inspirées du surréalisme, et s’initie aux principes du subconscient de l’artiste comme sujet de l’œuvre d’art.

1939

Il commence à peindre des sujets mythiques dans un style semi-abstrait.

1943

Le poète français et auteur des Manifestes du surréalisme, André Breton, arrive à New York, de même que de nombreux artistes d’avant-garde européens, chassés de chez eux par la tourmente de la seconde Guerre mondiale. De concert avec Newman et Gottlieb, Rothko poursuit sa quête d’une esthétique basée sur les grands mythes gréco-romains et chrétiens. Dans ses toiles, il combine des juxtapositions d’images inusitées, parfois divisées en zones. Les couleurs sont généralement douces et appliquées en couches très fines.

1944

Rothko se joint à la galerie Art of This Century de Peggy Guggenheim, où exposent également Pollock, Still et d’autres artistes abstraits.

1947

Prenant ses distances par rapport au surréalisme, sa peinture évolue vers un style plus abstrait, où les éléments figuratifs s’effacent au profit de taches de couleurs diffuses flottant dans un espace indéfini.

1949

Il renonce à donner des titres à ses œuvres, à l’exemple de beaucoup de ses contemporains : désormais, il se contente de les dater et de leur attribuer un numéro. Son style se précise, gagne en maturité; dans ses compositions de plus en plus épurées, l’espace est dominé par de grands rectangles de couleur aux contours estompés.

1952 - 1957

Il expose au Museum of Modern Art, à l’Art Institute of Chicago, à la Rhode Island School of Design, et à la Sidney Janis Gallery. Il peint No 16 (MBAC).

1958 - 1959

On lui commande des peintures murales pour décorer un restaurant situé dans l’édifice Seagram, à New York, mais il y renonce parce qu’il ne peut se résoudre à peindre pour une élite privilégiée.

1961

Le Museum of Modern Art de New York lui consacre une grande exposition individuelle qui regroupe cinquante-quatre œuvres. Rothko exécute les peintures murales que l’Université Harvard lui a commandées.

1964

Il exécute des peintures murales pour une chapelle de Houston (Texas).

1968

Il est victime d’une hémorragie cérébrale.

1969

Il quitte le domicile familial pour aller vivre seul dans son atelier. Il reçoit un doctorat honorifique de l’Université Yale.

1970

Le 25 février, Rothko met fin à ses jours dans son atelier.

image non disponible

Nom à la naissance

Mark Rothko

Né Russie: Dvinsk, le 25 septembre 1903

Décédé

Meurt États-Unis: New York, New York, le 25 février 1970

Nationalité

Russian, American

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra