Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Auguste Rodin

1840 - 1917

« Quand un bon sculpteur modèle des corps humains, il ne représente pas seulement la musculature, mais aussi la vie qui les réchauffe. »

- Auguste Rodin - L’art 1911

Dessinateur, peintre, graveur, sculpteur et collectionneur, Auguste Rodin est reconnu mondialement pour l’authenticité exceptionnelle de ses sculptures anatomiques. Il a fortement influencé la sculpture du XXème siècle par ses techniques d’assemblage et il a ouvert la voie au symbolisme en adoptant des thèmes littéraires et mythologiques.

Issu d’une famille modeste, Rodin s’initie au dessin dès l’âge de 10 ans et sera, quatre ans plus tard, admis à l’école spéciale de dessin et de mathématiques, dite "la Petite École". Il y découvre sa passion pour la sculpture. Par trois fois, il tentera sans succès d’entrer à l’école des Beaux-Arts. Il est alors engagé comme artisan-praticien pour plusieurs décorateurs et ornemanistes. Encouragé par le père supérieur de poursuivre une carrière artistique, il quittera les Pères du Très-Saint-Sacrement, qu’il avait joint un an plus tôt. En 1864, année de naissance de Camille Claudel, il débute une collaboration de près de 10 ans avec Carrier-Belleuse, un sculpteur dont les oeuvres sont en vogue à la cour de l’Empereur Napoléon III. Il fit également la rencontre de Rose Beuret, qui lui servira de modèle. Ils auront un fils deux ans plus tard, Auguste-Eugène Beuret. Il l’épousera après 53 années de fréquentations, en 1917.

Après la guerre de 1870, donc il aura été caporal dans la Garde nationale puis réformé pour sa myopie, il gagne la Belgique et peint d’après Rubens. Il se rend ensuite en Italie et étudie l’ouvre de Michel-Ange. De retour à Paris, il visitera les cathédrales de France, visite qu’il répétera tout au long de sa vie. Il expose au Salon des beaux-Arts sa première grande œuvre L’Age d’Airain. Une statue en plâtre grandeur nature d’un jeune homme, dont le Musée des beaux-arts du Canada fit l’acquisition d’un bronze en 1956. L’ouvre semble tellement vivante, qu’on accusa Rodin d’avoir fait un moulage sur son modèle, ce qui était proscrit par le règlement. L’artiste fût secouru par un collectif signé par de nombreux peintres et sculpteurs et les accusateurs furent déroutés. L’État lui achètera, plus tard, un bronze de la statue controversée pour témoigner de sa bonne foi. Cette polémique attira l’attention du public sur ce sculpteur de 37 ans et inaugura le vrai début de sa carrière, qui durera 40 ans. En 1879, l’État lui commande une porte monumentale pour le futur Musée des Arts Décoratifs. Rodin, qui choisi le thème de La Divine Comédie de Dante, y travaillera jusqu’à la fin de ses jours, sans jamais l’avoir achevé ni la fondre en bronze. Mais les personnages qui composent, La porte de l’Enfer se révèleront être une source de création inépuisable. Il leur donnera une existence à part entière en les reproduisant sans fin sous différentes formes et matériaux. Rodin réalise le célèbre Penseur en 1882, puis le Baiser en 1886, dont la sensualité choqua le public. A cette époque, Rodin et Camille Claudel cachent leur amour dans l’atelier du maître.

Auguste Rodin collectionna les honneurs. Il a été nommé chevalier, officier, commandeur et finalement grand chevalier de la Légion d’honneur. Il recevra également plusieurs Docteur Honoris Causa de diverses Universités.

Rodin fit donations de la totalité de ses collections, de ses photographies, de ses archives ainsi que l’ensemble de son œuvre, sculptures et dessins à l’État dans le but d’avoir un musée qui lui soit consacré. Deux ans après sa mort, son plus grand désir se réalise et le musée Rodin ouvrit ses portes au public à l’Hôtel Biron de Paris.

Auguste Rodin
Photo : Alvin Langdon Coburn, Collection d'études du Musée des beaux-arts du Canada

Nom à la naissance

Auguste Rodin

Né à Paris (France), le 12 novembre 1840

Décédé

Meurt à Meudon (France), le 17 novembre 1917

Nationalité

France

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra