Collections

Roland Poulin

1940 -

". j’ai comme souci de travailler le plan horizontal, le plan du sol, de l’intégrer comme une partie de l’œuvre. On a l’impression que mes sculptures en émergent ou qu’elles y sombrent. Le sol n’est plus un espace neutre : c’est l’espace que la sculpture et le spectateur partagent."

- Roland Poulin, 2000

Le sculpteur Roland Poulin conjugue le figuratif et l’abstrait dans des œuvres qui sondent les thèmes de la vie, de l’amour, de la mort et de la spiritualité. Des formes représentant des tombes, des tables et des autels sont mises en place dans des compositions qui intègrent l’espace vide. L’horizontalité et l’apesanteur caractérisent le travail de Poulin qui fait appel au béton, au bois et au bronze.

Roland Poulin grandit principalement à Montréal où sa découverte d’un tableau de Borduas l’inspire. Après l’obtention de son diplôme de l’École des beaux-arts de Montréal en 1969, Poulin travaille comme assistant de Mario Merola. Au début de sa carrière, il est influencé par le mouvement de la dématérialisation, mais sent bientôt le désir de représenter le poids par des matériaux lourds : d’abord le béton, puis le bois et le bronze. En 1972, un voyage en Allemagne lui permet un contact formateur avec les artistes minimalistes américains. Plus tard, il fréquente les cimetières de Nouvelle-Angleterre et de Paris, et visite l’exposition des sarcophages de l’Égypte ancienne à New York. Il trouve dans ces monuments des formes sculpturales, des espaces vides et une présence humaine muette qui inspire ses sculptures tardives.

Les premières sculptures en béton de Poulin comprennent En. Ses œuvres ultérieures en bois, comme Sombre, illustrent son intérêt grandissant pour les tombes et la nuit. Ses pièces plus récentes, comme Seuils, sont de plus en plus spirituelles et sensuelles..

Poulin enseigne le dessin et la sculpture à de nombreux collèges et universités. Il compte de nombreuses expositions à l’étranger. Il est lauréat d’un prix du Gouverneur général et le récipiendaire du Prix Ozias-Leduc, du Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton et du Prix Jean-A.-Chalmers.

Roland Poulin

Nom à la naissance

Roland Poulin

Né à St. Thomas (Ontario), le 17 avril 1940

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Ma première rencontre avec l'art moderne. (0 min 53 sec)

Je veux créer une situation où il y a de la tension. (0 min 26 sec)

Le spectateur doit construire l'expérience de la perception. (0 min 47 sec)

L'espace c'est un champ d'énergie. (1 min 20 sec)

Le corps est très central en sculpture. (0 min 7 sec)

Toute l'histoire de la sculpture, c'est une relation avec la mort. (0 min 45 sec)

J'accumule les contradictions. (1 min 47 sec)

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra