Collections

Jackson Pollock

1912 - 1956

1912

Jackson Pollock naît le 28 janvier au ranch Watkins, à Cody (Wyoming), que ses parents exploitent avec un bail à ferme.

1913 - 1927

La famille va et vient entre l’Arizona et la Californie, passant d’une ferme à l’autre; le père est promu surveillant.

1928

La famille se fixe à Los Angeles. Pollock s’inscrit à la Manual Arts High School, mais il en est expulsé pour avoir collaboré à des publications qui attaquent l’établissement.

1930

Déménagé à New York, il s’inscrit à l’Art Students League, où il étudie avec Thomas Hart Benton, l’un des plus éminents peintres réalistes sur la scène de l’art américain contemporain, et fait la connaissance de l’artiste mexicain José Clemente Orozco, qui collabore avec Benton à la création d’une peinture murale. Par la suite, il suivra la classe de peinture murale de Benton.

1933

Il étudie le dessin figuratif et la peinture auprès du moderniste américain John Sloan, et regarde l’artiste mexicain Diego Rivera exécuter des peintures murales à la New Workers School de New York.

1934

À l’été, il entreprend avec son frère un voyage de 8 000 milles à travers les districts miniers, les déserts et le littoral occidental des États-Unis. La crise sévit toujours, et Pollock vit dans le plus grand dénuement. De retour à New York, il travaille comme concierge.

1935

Il travaille comme tailleur de pierres, avant de décrocher un emploi à la WPA (Works Progress Administration) qui lui permettra de subsister jusqu’en 1943. Il produit des tableaux de chevalet, dans un style figuratif marqué par l’expressionnisme.

1936

Il travaille avec le muraliste mexicain David Alfaro Siquerios, et fait l’essai de nouvelles techniques et de nouvelles peintures synthétiques. Il s’intéresse à la spontanéité et aux « hasards contrôlés ».

1937 - 1939

Il entreprend une psychanalyse jungienne pour traiter son alcoolisme; il continue de peindre et commence à s’intéresser aux rôles du mythe et du subconscient dans l’art.

1942

Les États-Unis connaissent un afflux d’artistes européens chassés de leur pays par la Deuxième Guerre mondiale. Pollock est initié par l’artiste Robert Motherwell aux principes de « l’automatisme psychique » énoncés par les surréalistes; son œuvre devient de plus en plus abstraite.

1943

À la fin de son contrat à la WPA, il gagne sa vie en décorant des cravates et en travaillant comme gardien de musée. La galerie The Art of this Century de Peggy Guggenheim lui consacre une première exposition individuelle. Celle-ci lui offre un contrat de production jusqu’en 1947, ce qui lui permet de se consacrer entièrement à la peinture.

1946

Il déménage à Easthampton (New York) avec son épouse, la peintre Lee Krasner. Il travaille en fixant la toile brute à plat sur le sol, attaquant le tableau des quatre côtés, y versant la peinture directement du pot ou la faisant gicler à l’aide de pinceaux; il en résulte des œuvres très spontanées, expressives et toujours en mouvement.

1947 - 1950

Il crée de très grandes toiles à l’aide de cette technique du dripping ; certaines atteignent jusqu’à 5,44 mètres de largeur.

1948

Des images figuratives réapparaissent dans ses œuvres (Figure découpée, 1948, prêt au MBAC); il a souvent recours à l’émail noir Duco, et crée de riches surfaces en pleine pâte.

1948 - 1950

Il expose abondamment en Europe, notamment à la Biennale de Venise. Il se joint aux « Irascibles » pour pr otester contre le mépris affiché par le Metropolitan Museum de New York envers la peinture moderne.

1949

Un article publié dans le magazine Life le fait connaître du grand public : « Jackson Pollock Is he the greatest living painter in the United States?»

1950

À l’automne, il peint sur verre No 29 (MBAC) à la suggestion d’un ami, le photographe Hans Namuth, qui veut le filmer en pleine action. [On peut voir un extrait de ce film à l’extérieur de la présente salle.]

1956

Pollock meurt dans un accident de voiture le 11 août. L’exposition que planifiait le Museum of Modern Art sous le titre « Artists in Mid-Career » devient une exposition commémorative.

image non disponible

Nom à la naissance

Jackson Pollock

Né États-Unis: Wyoming, Cody, le 28 janvier 1912

Décédé

Meurt États-Unis: New York, Easthampton, le 11 août 1956

Nationalité

États-Unis

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra