Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Pablo Picasso

1881 - 1973

"Qu’est-ce qu’elle fera la peinture, quand je ne serai plus là? Il faudra bien qu’elle me passe sur le corps! Elle ne pourra pas passer à côté, non?"

- Picasso, cité dans P. Cabanne, Le siècle de Picasso. 4. La gloire et la solitude (1955-1992), Paris, 1975; réimpression 1992, p. 630

Originaire d’Espagne, Picasso passe la plus grande partie de sa carrière en France. Immensément prolifique, il est d’abord peintre, mais fait aussi de œuvres influentes en sculpture, dessin, gravure, céramique et décor de théâtre, en plus d’écrire de la poésie et sur l’art. Artiste européen dominant du XXe siècle, il symbolise l’idée populaire de l’artiste moderne.

Pablo Picasso apprend les techniques traditionnelles de son père José Ruiz Picasso, peintre et professeur de dessin, et dans des écoles d’art espagnoles. Il demeure un extraordinaire dessinateur toute sa vie (Les trois Grâces, 1923). À compter de 1904, Picasso s’installe à Paris et passe ses étés en villégiature au bord de la mer à compter du début des années 1920. Son art reflète son étude de plusieurs artistes européens, africains et océaniques. Picasso conçoit le cubisme avec Georges Braque. Il est également influencé par des auteurs, notamment ses amis Max Jacob, Guillaume Apollinaire et Jean Cocteau, et par le Cercle des Ballets russes. Expérimentant avec des médiums inattendus, Picasso collabore avec le métallurgiste Julio González, plusieurs maîtres graveurs et céramistes. Il visite l’Italie en 1917 et l’Espagne au début des années 1930.

Après de premières œuvres académiques, Picasso crée des images dépouillées des pauvres de Paris durant sa " période bleue " (Le repas frugal, 1904) et des plus chaleureuses d’artistes de la scène durant sa " période rose " (à partir de 1904). Puis il expérimente avec un art plus naturaliste dans ses peintures novatrices primitivistes influencées par l’art africain et océanique et par la sculpture de Gauguin. En 1907, Picasso rencontre Georges Braque. Ensemble, ils conçoivent le cubisme, en fragmentant les formes naturalistes (Le guéridon, 1919), ou en combinant des formes. Picasso poursuit son travail naturaliste même s’il incorpore des matériaux préexistants dans des collages et des sculptures pour créer de nouvelles significations. Il combine cubisme et naturalisme dans ses cartons de 1916-1921 pour les Ballets russes. Vers les années 1920, son art devient plus expressif sur le plan émotif et il élabore un néoclassicisme moderne. Après s’être intéressé à la tauromachie et à l’antiquité classique (il visite l’Italie en 1917), il adopte la figure surréaliste du Minotaure. Ses sculptures comprennent des bas-reliefs de clous et de tissus assemblés (1926), ainsi que des œuvres originales en métal (créées avec Julio González), sans oublier ses têtes de bronze néoclassiques (1928 à 1932). Travaillant avec des maîtres graveurs, Picasso explore (et élargit) les possibilités techniques de la gravure. Il présente une image souvent idéalisée de l’amour et de la création artistique dans sa La Suite Vollard, 1937. Mondialement célèbre, Picasso utilise son art contre Franco lors de la guerre civile espagnole en 1936 (Songe et mensonge de Franco, 1937). Le gouvernement de la République d’Espagne le nomme directeur du Prado et lui commande sa murale Guernica (1937, Madrid, Centre Reina Sophia) pour le pavillon espagnol à l’Exposition universelle de Paris. Picasso retravaille une partie de ce tableau dans La femme qui pleure, 1937.

Durant la Seconde Guerre mondiale, sa citoyenneté espagnole et sa grande célébrité lui permettent de demeurer en France. Il prospère durant la guerre froide malgré son adhésion au Parti communiste français en 1944. À compter de 1947, Picasso crée des céramiques à Vallauris dans le sud de la France. À la fois ludique et sauvage dans son art, il incorpore des objets trouvés dans ses bronzes. Dans ses œuvres tardives, Picasso réagit à la vieillesse par une productivité compulsive. Il se sent mis au défi par les grands artistes du passé, notamment Vélasquez et Rembrandt, et reprend en les retravaillant leurs plus célèbres peintures. Ses œuvres tardives le révèlent obsédé par les fantasmes érotiques, la perte de la créativité et la finitude. Son art, dans lequel les femmes apparaissent souvent sous forme fragmentée, reflète sa vie privée turbulente, notamment ses difficiles relations avec sa suite d’épouses et d’amantes (entre autres les artistes Fernande Olivier, Dora Maar et Françoise Gilot). Picasso conserve ses croyances populaires espagnoles toute sa vie ainsi qu’une perception de lui-même comme artiste-héros inspiré de Goethe, Wagner et Nietzsche.

Prix

1950

1962 : Remporte le prix Lenin pour la paix

1967 : Refus de la Légion d’honneur (France)

Pablo Picasso
Photo : © 1954 Yousuf Karsh

Nom à la naissance

Pablo Picasso

Né Espagne: Andalusie, Málaga, le 23 octobre 1881

Décédé

Meurt à Mougins (France), le 08 avril 1973

Nationalité

Espagne

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra