Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Jock Macdonald

1897 - 1960

« L´art est devenu un lieu propice à l´expression des idéaux ou des aspirations spirituelles. L´artiste ne s´efforce plus d´imiter exactement la nature, mais plutôt d´exprimer l´esprit qui s´y cache. »
(Jock Macdonald, 1940)

Peintre, aquarelliste, professeur, graveur, illustrateur et graphiste, Jock Macdonald est une figure importante du développement de l´art abstrait au Canada. Contemporain du Groupe des Sept et ami proche d´Emily Carr, il est très tôt inspiré par le paysage de l´Ouest et par la spiritualité. Macdonald fut un professeur très respecté ayant eu une grande influence; il fut également membre du groupe Painters Eleven, la première société torontoise dont le travail était axé sur l´art abstrait.

Macdonald est né dans une famille d´artistes et commence sa carrière en tant qu´apprenti dessinateur en architecture. Il étudie auprès de Charles Paine et de John Platt à l´Edinburgh College of Art où il se spécialise dans le textile et dans la publicité, et se qualifie pour enseigner les arts. Après avoir obtenu son diplôme en 1922, il déménage en Angleterre, où il travaille d´abord à Carlisle en tant que concepteur de tissus, puis comme professeur de design à la Lincoln School of Art. En 1926, Macdonald s´installe à Vancouver et devient membre du corps professoral de la Vancouver School of Decorative and Applied Arts (VSDAA). Il y rencontre Frederick Varley qui l´amène en fin de semaine dans les montagnes environnantes, et l´incite à commencer à peindre à l´huile.

En 1933, Varley et Macdonald quittent la VSDAA et fondent le British Columbia College of Arts. Quand l´école fait faillite deux années plus tard seulement, Macdonald s´installe à Nootka Sound, un endroit isolé sur l´île de Vancouver où il est fortement inspiré par la nature sauvage du paysage et par la culture des Autochtones. Sa santé se détériorant, il doit revenir à Vancouver en 1936, où il reprend ses fonctions de professeur. En 1940, Lawren Harris déménage à Vancouver et fait aussitôt connaître les écrits de Kandinsky à Macdonald; l´été suivant, tous deux vont peindre dans les Rocheuses. En 1946, Macdonald déménage brièvement à Calgary, afin d´occuper un poste au Provincial Institute of Technology, mais, l´année suivante, il commence à enseigner à l´Ontario College of Art de Toronto, où il demeurera jusqu´à la fin de sa carrière. Au cours des étés 1948 et 1949, il étudie auprès d´Hans Hofmann et, en 1953, il contribue à la formation du groupe Painters Eleven. L´année suivante, il se rend en France grâce à une bourse d´études et passe plusieurs mois à Vence. Il y rencontre le peintre français Jean Dubuffet, qui l´incite à concentrer ses expérimentations sur la technique. Au moment de son décès en 1960, Macdonald était au sommet de son pouvoir d´expression.

Les premiers paysages stylisés et linéaires de Macdonald sont influencés par ses antécédents de design. Sous le mentorat de Varley, sa technique en peinture à l´huile et son utilisation de la couleur s´affirment, et ses formes se font plus audacieuses. Au milieu des années trente, il peint déjà des œuvres semi-abstraites, qu´il appellera plus tard des modalités et est à la recherche d´une interprétation spirituelle et symbolique de la nature. Pèlerinage (1937) est inspiré par son séjour à Nootka. Au début des années quarante, Macdonald commence ses expérimentations de la peinture automatique à l´aquarelle. Après son voyage en France, il commence à utiliser de nouveaux types de peintures liquides industrielles, le Duco et la résine de marque Lucite, notamment dans Tambours lointains (1960).

Macdonald expose fréquemment son travail autant au Canada qu´à l´étranger et sa première exposition solo a lieu à la Vancouver Art Gallery en 1941. Associé à plusieurs sociétés d´artistes, il est un membre fondateur du Groupe des Peintres canadiens et de la Fédération des artistes canadiens; de plus, il joue un rôle important dans la fondation du Calgary Group. Il fut membre associé de l´Académie royale des arts du Canada et récipiendaire de la Médaille du couronnement décernée par la Reine (1953).

Jock Macdonald
Photo : John Vanderpant

Nom à la naissance

Jock Macdonald

Né Royaume-Uni (Écosse): Thurso, le 31 mai 1897

Décédé

Meurt à Toronto (Ontario), le 03 décembre 1960

Nationalité

Grande-Bretagne, Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra