Collections

Jean-Baptiste Frédéric Desmarais

1756 - 1813

« La figure de Paris par le sr. Desmarest [sic], est vraie de ton, mais égale ; les ombres en sont peu solides et le fond, par trop de détails, détruit l´effet de la figure. » – Rapport des commissaires de l´Académie royale de peinture et de sculpture de Paris, lors de l´examen des œuvres soumises par des étudiants français à Rome. Lu le 6 décembre 1788.

Le Français Jean-Baptiste Frédéric Desmarais est un peintre néoclassique qui passe l´essentiel de sa carrière en Italie. Il privilégie les sujets historiques et adopte un style fortement académique. Selon le peintre Jakob Philipp Hackert (1737-1807), le penchant de Desmarais pour les thèmes tragiques et macabres lui vaut le surnom de « pittore della budella » (peintre d´entrailles).

Desmarais naît à Paris en 1756; on ne possède que très peu de détails sur les premières années de sa vie. En 1781, il entre à l´atelier de Gabriel-François Doyen (1726-1806), professeur à l´Académie royale de peinture et de sculpture. Il dépose une demande pour le prix de Rome en 1783 et en 1784, mais sans succès. Il obtient finalement la prestigieuse récompense en 1785. Bien qu´il ne soit arrivé que deuxième, il reçoit le premier prix, réservé de 1783 (le prix n´ayant pas été décerné cette année-là). Malgré une certaine contestation de la part d´autres étudiants, Desmarais reçoit sa bourse et se rend à Rome pour étudier à l´Académie de France en septembre 1786.

Le berger Pâris, nu classique pleine grandeur, est l´académie (morceau de réception) de Desmarais pour 1787, dans laquelle celui-ci démontre son habileté à représenter la forme humaine selon les normes académiques. Cette œuvre a auparavant été attribuée à Jean-Germain Drouais (1763-1788), contemporain de Desmarais qui peignait également selon le style néoclassique. Après un séjour réussi à l´Académie de France à Rome, Desmarais choisit de rester dans la ville éternelle. Il est empêché de rentrer en France par le déclenchement de la Révolution française, et il passe le reste de sa carrière en Italie. Il sera un professeur influant à Florence, où il formera plusieurs élèves qui acquerront une certaine réputation. Il enseignera plus tard le dessin à l´académie des arts de Carrare, dont il sera aussi vice-président.

image non disponible

Nom à la naissance

Jean-Baptiste Frédéric Desmarais

Né à Paris (France), 1756

Décédé

Meurt Italie: Carrare, le 29 avril 1813

Nationalité

France

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra