Collections

Yvonne McKague Housser

1897 - 1996

« Il faut rester soi-même mais, en même temps, il faut comprendre, ou au moins essayer de comprendre, ce qu´est le monde d´aujourd´hui dans toutes ses manifestations? L´artiste est et sera toujours en avance sur son temps. »
(Yvonne McKague Housser, date inconnue)

Avec ses peintures vivantes représentant les villes minières du nord de l´Ontario, ses dessins et ses gravures, Yvonne McKague Housser apporte une interprétation personnelle à la tradition nationaliste de l´art canadien. Professeure admirée ayant eu une grande influence à l´Ontario College of Art (OCA), elle a joué un rôle important dans la fondation de l´Art Students? League de Toronto. Housser fut étroitement associée à Arthur Lismer, à Lawren S. Harris et à Isabel McLaughlin et elle fut l´épouse du critique d´art Fred Housser.

Durant la Première Guerre mondiale, Housser fréquente l´OCA, où William Cruikshank, J. W. Beatty et Robert Holmes sont ses professeurs. Elle y remporte de nombreux prix. Au fil des ans, elle poursuit ses études à l´étranger : à Paris, à la Grande Chaumière auprès de Lucien Simon, à l´Académie Colarossi, ainsi qu´auprès de Maurice Denis à l´Académie Ranson; à l´Université de Vienne, brièvement, auprès de Franz Ci´ek, un spécialiste de l´enseignement des arts; à Taos au Nouveau-Mexique, auprès d´Emil Bisttram; à Provincetown dans le Massachusetts, auprès du peintre expressionniste abstrait, Hans Hofmann.

Après avoir obtenu son diplôme de l´OCA en 1918, Housser demeure sur place et enseigne jusqu´en 1946, au début à titre d´assistante d´Arthur Lismer, puis finalement pour enseigner un large éventail de cours. Parmi ses premiers étudiants, mentionnons Isabel McLaughlin, qui est par la suite devenue une amie proche et une collègue peintre. Sur le plan professionnel, Housser a grandement élargi la portée de son enseignement. Elle est la principale conseillère auprès de l´Art Students? League de Toronto au moment de sa fondation en 1926 et enseigne les arts dans plusieurs écoles et universités de la région de Toronto, autant aux adultes qu´aux enfants.

La première exposition des œuvres d´Housser a lieu avec l´Académie royale des arts du Canada en 1923 et elle fera partie de l´exposition Annual Exhibition of Canadian Art à la Galerie nationale du Canada en 1927. À compter de 1928, elle participe à trois expositions du Groupe des Sept. De nombreuses expositions nationales et internationales suivront, notamment une exposition en duo au Musée des beaux-arts de Montréal.

Au cours de sa carrière, Housser fait de nombreuses excursions de peinture au cours desquelles elle se rend dans les Rocheuses, au Québec, dans le nord de l´Ontario, au Mexique et dans les Caraïbes. Ses œuvres de jeunesse, telles que Cobalt (1931), montrent une certaine affinité avec le Groupe des Sept, avec des habitations rehaussées de riches couleurs et des terrils ressemblant à des glaciers. Toutefois, Housser représente ce site minier pratiquement abandonné comme une ville difforme, attirante et joyeuse. Rivage, nord de l´Ontario (1945) montre l´approche de la forme et de la couleur de plus en plus personnelle de l´artiste. Inspirée plus tard par des peintres abstraits canadiens et par son professeur, Hans Hofmann, Housser poursuit ses expérimentations avec des œuvres semi-abstraites et non figuratives.

Housser est un membre fondateur du Groupe des Peintres canadiens et de la Fédération des artistes canadiens, et fut membre du Heliconian Club, de l´Ontario Society of Artists et de l´Académie royale des arts du Canada. Elle a d´ailleurs occupé des postes de direction dans la plupart de ces organismes. Elle devient membre titulaire honoraire de l´Ontario College of Art en 1981 et membre de l´Ordre du Canada en 1984.

image non disponible

Nom à la naissance

Yvonne McKague Housser

Née à Toronto (Ontario), le 04 août 1897

Décédé

Meurt à Toronto (Ontario), le 26 janvier 1996

Nationalité

Canada

Audioguide

Entrevue avec Yvonne McKague Housser (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Yvonne McKague Housser (Artiste) (27 min 48 sec)

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra