Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Robert Harris

1849 - 1919

« Il est facile de rendre la ressemblance, mais tous les autres aspects sont tellement difficiles à obtenir. » – Robert Harris 1871

Peintre, aquarelliste, illustrateur et poète, Robert Harris est célèbre pour ses portraits. Troisième d´une famille de neuf enfants, il a vécu ses premières années sur la ferme qu´exploitait son père au Pays de Galles avant d´immigrer avec sa famille à Charlottetown, à l´Île du-Prince-Édouard en 1856.

Harris part étudier la peinture à Boston en 1873 où il découvrira l´art du portrait. Il s´envolera vers l´Angleterre et entrera le 3 janvier 1877 à la Slade School of Art de Londres pour étudier sous Alphonse Legros et à Paris, à l'Atelier Bonnat, sous Léon Bonnat l´année suivante. Il voyagera beaucoup à travers l´Europe pour perfectionner son art ainsi qu´aux Etats-Unis. Il affectionnera les musées d´art où il peut copier et étudier les grands maîtres. De retour au Canada, il s´établira finalement à Montréal et il réalisera des illustrations pour des publications de Boston, d´Halifax, de Montréal et de Toronto. En 1880, il s´embarque pour Lucan, en Ontario, croquer les prisonniers accusés des meurtres sordides de cinq membres d´une famille d´immigrant irlandais, les Donnellys.

En 1883, il fût choisi pour réaliser le très célèbre tableau Les pères de la Confédération, œuvre qui fût détruite lors de l´incendie qui dévasta les édifices du Parlement, à Ottawa, en 1916 mais dont un carton de l´œuvre se trouve dans la collection du Musée des beaux-arts du Canada. Cette œuvre fit de lui le plus important portraitiste du Canada. Il créa le portrait de plus de 200 grandes personnalités de son époque parmi lesquelles sir John A. MacDonald et Lord Aberdeen. En 1884, il maria Bessie Elizabeth Putnam, aucun enfant naîtra de leur union.

Pour son chef d´œuvre, Une rencontre des commissaires d´école, Harris s´inspira de sa rencontre avec l´institutrice rurale de Long Creek, à l´Île du-Prince-Édouard, Kate Anderson, en août 1885 pour immortaliser la confrontation de la jeune femme avec les hommes siégeant au conseil scolaire. Elle expliqua au peintre comment elle les persuada de ses méthodes pédagogiques modernes.

Robert Harris enseignera à la Société des Arts de Montréal. Il a été un des membres fondateurs de l´Académie royale des arts du Canada (ARC) en 1880, puis du Pen and Pencil Club en 1890. Élu président de l´ARC en 1893, il s´occupera de promouvoir les jeunes artistes canadiens en s´assurant de leur bonne représentation dans toutes les expositions d´envergure de l´époque. Près de dix ans après sa mort, sa femme fonde la Robert Harris Memorial Gallery and Library à Charlottetown. Depuis 1964, l´édifice est remplacé par le Centre de la Confédération.

Robert Harris
Collection Edmond Dyonnet, Archives du Musée des beaux-arts du Canada

Nom à la naissance

Robert Harris

Né Royaume-Uni (Pays de Galles): Tyn-y-Groes, le 18 septembre 1849

Décédé

Meurt Canada: Québec, Montréal, le 27 février 1919

Nationalité

Grande-Bretagne, Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra