Collections

Lawren S. Harris

1885 - 1970

« Nous vivons en bordure du grand Nord et de sa blancheur où foisonne la vie, de sa solitude et de ses perspectives de régénération, de ses abandons et de sa libération, de ses appels et de ses réponses, de ses rythmes purificateurs. Il semble que le toit du continent soit la source d´un courant spirituel qui ne cessera de déverser sa clarté sur la race des hommes d´Amérique. »
(Lawren S. Harris, 1926)

Lawren Stewart Harris fut un important peintre spécialiste des paysages qui attribuait une dimension spirituelle à ses tableaux. Force inspiratrice pour les autres artistes, il fut un acteur important du Groupe des Sept et a proposé une nouvelle vision de la représentation du paysage nordique canadien.

Harris étudie pendant trois ans en Allemagne (1904 à 1907), où il commence à s´intéresser à la théosophie, une approche mystique de la philosophie religieuse qui influencera sa peinture tardive. Issu d´une famille riche, il peut se consacrer entièrement à ses préoccupations artistiques.

À l´Arts and Letters Club de Toronto, Harris fait la connaissance d´autres artistes partageant ses idées nationalistes. En 1920, Harris, J.E.H. MacDonald, Frank Johnston, Franklin Carmichael, A.Y. Jackson, F.H. Varley et Arthur Lismer fondent le Groupe des Sept. Collectivement, ces artistes créent un éventail de nouvelles représentations du paysage canadien, en particulier du Nord.

Tout au long de la carrière de Harris, son œuvre évolue sans cesse, passant d´une approche néo-impressionniste, à des paysages décoratifs, aux images austères du paysage nordique et, enfin, aux abstractions géométriques. De 1918 à 1924, il peint dans la région d´Algoma et, de 1921 à 1928, il se rend sur la rive nord du lac Supérieur, puis dans les Rocheuses à compter de 1924 et, en 1930, dans l´Arctique. Selon Harris, l´art doit exprimer des valeurs spirituelles tout en représentant le monde visible. Rive nord, lac Supérieur (1926), une représentation d´une souche solitaire battue par le vent et entourée d´un vaste pan de ciel rempli d´une lumière saisissante, évoque avec force les tensions entre les dimensions terrestre et spirituelle.

De 1934 à 1937, Harris vit à Hanover, dans le New Hampshire, où il peint ses premières œuvres abstraites, une voie qu´il poursuivra le reste de sa vie. En 1938, il s´installe à Sante Fe au Nouveau-Mexique et apporte son soutien à la fondation du Transcendental Painting Group, un regroupement d´artistes qui défendent une forme d´abstraction spirituelle.

Lawren S. Harris
Collection M.O. Hammond, Archives du Musée des beaux-arts du Canada

Nom à la naissance

Lawren S. Harris

Né à Brantford (Ontario), le 23 octobre 1885

Décédé

Meurt Canada: Colombie-Britannique, Vancouver, le 29 janvier 1970

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra