Collections

Vincent van Gogh

1853 - 1890

1853

Vincent Van Gogh naît le 30 mars à Groot-Zundert, au Pays-Bas. Fils de pasteur calviniste, Vincent grandit dans un milieu modeste et strict.

1857

Naissance de son frère Théodore.

1869

Son oncle le fait entrer comme commis chez le marchand de tableaux Goupil, à La Haye. Le jeune Vincent ira travailler ensuite dans les succursales de la maison Goupil à Londres, en 1873-1874, puis à Paris, en 1874-1875. Finalement, il sera renvoyé en mars 1876.

1877

Dans le but de devenir pasteur, il étudie à l’Université d’Amsterdam. Mais voulant esquiver une formation universitaire qu’il juge trop longue, Van Gogh s’inscrit l’année suivante, à Bruxelles, à un cours qui lui donnera en peu de temps la formation nécessaire pour prêcher l’évangile en Belgique, ce qu’il fera jusqu’à ce qu’il soit démis de ses fonctions par l’Église en 1879.

1880

À 27 ans, Van Gogh traverse une autre crise profonde. Il se découvre une vocation d’artiste. Ce sera un point tournant dans sa vie. Il copie des œuvres de Millet auquel il voue une profonde admiration. Il étudie brièvement l’anatomie à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. C’est à partir de ce moment que Théo, son frère cadet, marchand de tableaux chez Goupil depuis 1873, l’aide financièrement.

1882

Il travaille auprès de son cousin, le peintre Anton Mauve, et exécute de nombreux dessins et aquarelles. Il s’initie également à la peinture à l’huile. Nature morte : fleurs(2)

Vincent van Gog

Nature morte: fleurs (II)

188

Musée des beaux-arts du Canada

1883-1885

Il habite chez ses parents, au presbytère de Nuenen. C’est avec acharnement qu’il peint des tableaux de tous les genres, et dont le réalisme sombre annonce déjà sa sensibilité inquiète et sa grande force expressive.

1886

Il vient habiter chez Théo à Paris. Il suit des cours à l’atelier du peintre Cormon où il côtoie Toulouse-Lautrec et Émile Bernard. Sous l’influence du peintre Adolphe Monticelli, il peint de nombreux tableaux de fleurs. Il s’intéresse également à l’estampe japonaise.

Grâce à son frère, il voit des tableaux impressionnistes et fréquente des peintres, dont Camille Pissarro et les néo-impressionnistes George Seurat et Paul Signac. Comme eux, il adopte des couleurs très claires et une touche fragmentée. Il se lie d’amitié avec Paul Gauguin.

1887

Van Gogh est un habitué des bars et des cabarets de Montmartre. Il y expose en compagnie de Gauguin et Toulouse-Lautrec et organise également une exposition d’estampes japonaises.

1888

En février, Vincent s’installe seul à Arles. Il loue la « maison jaune » dont il ne prendra possession qu’en septembre. Il rêve de fonder une communauté d’artistes avec Gauguin en tête. Celui-ci le rejoint en octobre.

23 décembre. À la suite d’une violente dispute avec Gauguin, Vincent est en proie au délire : dans la soirée, il se coupe le lobe de l’oreille gauche et l’apporte à une prostituée.

24 décembre. Van Gogh est interné à l’hôpital d’Arles. Gauguin rentre à Paris. Mais il restera en contact avec Van Gogh. Iris

Vincent van Gog

Iris

188

Musée des beaux-arts du Canada

1889

Le 7 janvier, Van Gogh est de retour à la maison. Le 9 février, souffrant d’hallucinations, il est réadmis à l’hôpital. Puis en mars, à la suite d’une pétition de ses voisins qui l’appellent le « fou roux » , il est à nouveau interné.

8 mai. Il se fait interner volontairement à l’asile d’aliénés de Saint-Paul-de-Mausole, à Saint-Rémy-de-Provence.

Novembre. Six toiles de Van Gogh sont exposées par le groupe des XX à Bruxelles. Le peintre Anna Boch lui achète La vigne rouge (1888). Portrait du docteur Gachet

Vincent van Gog

Portrait du docteur Gachet

25 mai 189

Musée des beaux-arts du Canada

1890

Janvier. Le premier article consacré à Van Gogh, en dehors des Pays-Bas, paraît dans Le Mercure de France sous la plume d’Albert Aurier.

Mai. Écoutant les conseils de Camille Pissarro, Théo installe Vincent à Auvers-sur-Oise, juste au nord de Paris, et le confie à la garde du docteur Paul Gachet, collectionneur et ami des impressionnistes.

27 juillet. Vincent va aux champs et se tire une balle de revolver dans la poitrine. Le docteur Gachet fait venir Théo à Auvers. Vincent meurt le 29 dans la nuit, en présence de son frère. Il était âgé de 37 ans. Il est enterré à Auvers.

1891

25 janvier. Tombé gravement malade, Théo meurt six mois seulement après Vincent. Johanna, la veuve de Théo, rentre aux Pays-Bas et emporte avec elle presque toutes les œuvres de Vincent, ce qui explique pourquoi les plus grandes collections de Van Gogh y sont conservées.

1914

Les restes de Théo, qui avait été enterré à d’Utrecht, rejoignent ceux de Vincent au cimetière d’Auvers-sur-Oise.

1972

Le musée Vincent Van Gogh ouvre ses portes à Amsterdam. Il abrite les archives de la fondation Vincent Van Gogh et possède la majeure partie de la correspondance de Vincent, une bibliothèque et de nombreux de documents sur l’artiste.