Collections

General Idea

-

«Vers le milieu des années 1970, General Idea a fait un texte qui compare le rapport de la galerie à l’art à celui du garage à la voiture : on utilise la galerie pour bricoler et réparer l’œuvre, mais notre art court les rues, il est, d’une manière, dans le vif de la culture.»

AA Bronson, 1991

En 1968, AA Bronson, Felix Partz et Jorge Zontal fondent le groupe d’artistes torontois General Idea. Ils prennent de nouveaux noms - Bronson, par exemple, est né Michael Tims - et travaillent ensemble, chacun apportant son expérience et ses talents dans diverses techniques. Leur pratique artistique, qui fait appel à de nombreux médiums, infiltrera la culture populaire et s’en inspirera durant les prochains 26 ans. Ils exposent partout dans le monde, sont membres fondateurs du centre de ressources et d’archives d’artistes Art Métropole et publient le magazine File de 1972 à 1984. Leurs œuvres se trouvent maintenant dans les principales collections institutionnelles, notamment le Musée des beaux-arts du Canada. Le groupe est dissout en 1994 quand Partz et Zontal meurent à quelques mois l’un de l’autre de maladies liées au sida.

General Idea puise ses sujets dans la consommation de la culture de masse, la célébrité et la gloire, ainsi que dans le monde de l’art. Leurs œuvres participent à la culture de masse plutôt que de s’y opposer ou de travailler à l’extérieur de celle-ci. Ils aiment créer des œuvres ambiguës qui brouillent la distinction entre art et culture populaire. En 1972, General Idea lance le magazine File. Il ressemble tant au magazine Life (" file " étant un anagramme de " life ") que l’éditeur de Life les menace de poursuites.

En 1970, le groupe organise le premier concours de beauté Miss General Idea, un concours qui offre un cadre à plusieurs de leurs créations durant cette décennie. Un changement survient en 1977 avec la destruction mise en scène du pavillon fictif de Miss General Idea 1984, un élément clé de leur projet. Les concours se poursuivent jusqu’en 1978, mais l’accent change et il ne s’agit plus de préparer le concours de 1984, mais bien d’entreprendre la récupération archéologique et la conservation archivistique d’un événement et d’une structure qui n’ont jamais existé.

À la fin des années 1980, General Idea lance son logo SIDA inspirée de Love, le tableau peint par Robert Indiana à la fin des années 1960. Cette nouvelle œuvre est immédiatement reconnaissable et crée un message ambigu par son hommage évident au populaire logo Love d’Indiana. Bronson déclare qu’en utilisant une forme déjà populaire, ils espèrent susciter une acceptation immédiate du public, ce qui permettrait de mieux faire connaître le sida, tout en multipliant les interprétations de l’œuvre qui prend plusieurs formes, notamment une affiche, un écran d’ordinateur et un tee-shirt.

Depuis la mort de Felix Partz et Jorge Zontal, AA Bronson a archivé la plus grande partie du travail de General Idea, et l’a confié au Musée des beaux-arts du Canada. Il a produit un projet de panneau publicitaire (Felix, 1994) et un livre d’artiste commémorant le groupe et a reçu le Prix du gouverneur général en arts visuels et médiatiques en 2002. En 1999, il dit "continuer à apprendre les limites de mon système nerveux, comment il fonctionne sans mon corps multiplié (il n’a plus trois têtes et douze membres) et comment créer des possibilités avec ma forme physique ainsi réduite."

General Idea

Nom à la naissance

General Idea

Canada, actif à Toronto 1969-1994

Nationalité

Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra