Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Thomas Gainsborough

1727 - 1788

« Je suis parfaitement conscient de l´objection à l´utilisation de costumes modernes dans les tableaux, du fait qu´ ils sont rapidement démodés et semblent peu élégants. Cependant, comme on ne peut éviter ce désagrément, nous devons le mettre en balance avec la malchance d´ avoir des costumes imaginaires qui ôtent toute ressemblance, laquelle est la principale beauté et l´intention première d´ un portrait. » - Thomas Gainsborough, 1826.

Connu pour ses élégants portraits en pied de personnalités de la société britannique, souvent représentées devant un paysage détaillé, Thomas Gainsborough a également créé des « scènes imaginaires » (une catégorie de peintures appelées fancy pictures), où il représente des personnages ruraux rustiques dans un cadre paysager idéalisé. Bien qu´ aimant beaucoup la peinture paysagère, il a travaillé sur le marché plus lucratif du portrait. Il maîtrisait très bien les techniques de la peinture à l´huile, particulièrement les glacis et a même expérimenté différents fonds, dont le verre éclairé par derrière. Ses compétences s´ étendaient à un certain nombre de nouvelles techniques graphiques, comme l´aquatinte et le vernis mou.

Gainsborough était un artiste prodige. Il a étudié avec des artistes locaux du Suffolk avant d´ emménager à Londres pour y suivre une formation auprès du graveur français Hubert Gravelot et, plus tard, de Francis Hayman. Il a probablement étudié à la St Martin Lane Academy, école fondée par William Hogarth. Il n´ est jamais allé sur le continent et a vécu à Sudbury, Ipswich, Bath et Londres, où ses portraits de société ont trouvé un marché de plus en plus vaste. Gainsborough est un membre fondateur de la Royal Academy et il a entretenu une rivalité célèbre avec Joshua Reynolds, premier président de l´académie.

La sensibilité de Gainsborough au rôle social de ses modèles, ses compositions créatives et sa vigilance à l´égard des changements politiques et sociaux touchant l´Angleterre ont fait de ses ´ œuvres des archives incontournables. Sa réputation de peintre était si bien établie qu´ il a fait des portraits pour la famille royale en 1780. Son Ignatius Sancho a été le premier tableau européen de la collection du MBAC.

Thomas Gainsborough
© Royal Academy of Arts, London

Nom à la naissance

Thomas Gainsborough

Né Royaume-Uni (Angleterre): Suffolk, Sudbury, 1727

Décédé

Meurt Royaume-Uni (Angleterre): Londres, le 02 août 1788

Nationalité

Grande-Bretagne

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra