Collections

Vera Frenkel

1938 -

« …ce que je recherche quand je travaille, c’est un genre particulier d’incertitude. Quand disparaît le confort de savoir comment ça se déroulera ou de savoir ce qu’on doit ressentir… Ce genre de flottement entre les certitudes dans la structure est lié aux enjeux mêmes du travail; le déplacement, l’expérience de l’immigrant, le voyage du réfugié. »

Vera Frenkel, 1993

L’artiste torontoise Vera Frenkel est reconnue mondialement pour son travail en vidéo, en installation, en nouveaux médias et en performance. Elle aborde les thèmes de la migration humaine, de la mémoire culturelle, du langage et de la bureaucratie.

Frenkel obtient son diplôme en arts visuels de l’Université McGill en 1959 et poursuit ses études à Montréal auprès d’Arthur Lismer et d’Albert Dumouchel. Après s’être consacrée au début de sa carrière à l’estampe, au dessin, au collage et à l’écriture, elle commence à faire de la vidéo à la fin des années 1970. Dès les années 1990, elle expérimente la vidéo-installation et l’art web.

Parmi ses œuvres, mentionnons The Secret Life of Cornelia Lumsden et du transitbar. En 1992, elle participe à la Documenta IX de Cassel et, en 1997, à la Biennale de Venise. Professeur émérite de l’Université York, Frenkel est lauréate du Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.

Vera Frenkel
Photo: Martin Lipman

Nom à la naissance

Vera Frenkel

Née Tchécoslovaquie: Bratislava, le 10 novembre 1938

Nationalité

Tchécoslovaquie, Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra