Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Walker Evans

1903 - 1975

« Le photographe est généralement un joyeux sensualiste pour la simple raison que l’oil navigue dans les sentiments et non dans les pensées. »

- Walker Evans, 1969

Walker Evans est un photographe américain célèbre pour ses images documentaires sur la vie aux États-Unis. Ses passionnants portraits de la période de la Grande Dépression sont devenus des icônes dans le canon de l’art du XXe siècle.

Evans grandit à Kenilworth, dans la banlieue de Chicago. Tout jeune, il rêve de devenir écrivain. Il étudie la littérature au William College (Massachusetts) pendant un an avant de s’installer à Paris en 1926, où il suit des cours à l’Université de la Sorbonne. En 1928, Evans revient aux États-Unis et s’installe à New York, où il rejoint un cercle fermé d’auteurs et d’artistes. S’il commence la photographie à Paris, c’est en 1928 qu’il explore véritablement les possibilités offertes par ce mode d’expression. En 1930, trois de ses photographies sont publiées. On peut déjà y voir le style documentaire et descriptif qui caractérisera ses œuvres. Les œuvres du photographe français du XIXe siècle, Eugene Atget, ont sur Walker Evans une influence forte et durable.

Au cours des années 1930, Walker Evans accepte différents projets et commandes. Il réalise des photographies (Citoyen au centre-ville, La Havane) à Cuba pour une publication et des photographies d’œuvres d’art africain (Figure surmontant une calebasse, Congo belge, Urua) pour le Musée d’art moderne de New York. Son projet le plus important concerne peut-être la Resettlement Administration (qui deviendra plus tard la Farm Security Administration), qui l’engage pour réaliser un documentaire sur le Sud des États-Unis afin d’informer les citadins sur la situation désespérée des populations pauvres des campagnes (Maisons et rue de quartier noir, Tupelo, Mississippi). Ce projet amène Evans à collaborer avec James Agee, un ami de longue date, à un livre sur les fermiers du Sud des États-Unis, « Let Us Now Praise Famous Men ». Nombre des images de Evans figurant dans ce livre, comme Tenant Farmer’s Wife, Alabama, (Métayère, Alabama) sont devenues de puissants témoignages visuels de la dureté de la dépression américaine des années 1930.

En 1943, Evans poursuit son rêve de devenir écrivain professionnel en acceptant un emploi au Time Magazine; cependant, en 1945, il revient à la photographie et accède au poste de rédacteur en chef adjoint à Fortune Magazine. En 1965, il devient professeur de photographie à l’Université de Yale.

La carrière de Walker Evans est marquée par des expositions majeures comme celles organisées au Musée d’art moderne de New York et à l’Art Institute of Chicago. Evans a reçu de nombreuses récompenses, dont une bourse Guggenheim en 1959 et, en 1968, un diplôme honorifique du Williams College ainsi qu’une distinction décernée par la American Academy of Arts and Letters.

Walker Evans
© Walker Evans Archive, The Metropolitan Museum of Art

Nom à la naissance

Walker Evans

Né États-Unis: Missouri, Saint Louis, le 03 novembre 1903

Décédé

Meurt États-Unis: Connecticut, New Haven, le 10 avril 1975

Nationalité

États-Unis

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra