Collections

Jennifer Dickson

1936 -

« Je veux aviver la foi en la beauté, pour que chacune de mes œuvres frappe l’imagination. »

Dans ses projets actuels, l’artiste-photographe Jennifer Dickson documente et explore la construction comme la destruction de paysages aménagés par l’homme et de paysages naturels.  Communicatrice passionnée, Dickson est une conférencière recherchée, qui réfléchit à l’évolution de l’esthétique des jardins et aux effets qu’ont les pratiques et les courants culturels sur cette évolution. Tout en consacrant une part importante de son temps à l’encadrement des jeunes artistes et aux conférences, elle s’investit principalement dans sa production artistique.

Dickson vit présentement à Ottawa, mais elle est née en Afrique du Sud en 1936. Sa formation artistique débute avec une introduction à l’aquarelle, à la préadolescence; adolescente, elle se voit accorder un accès spécial au département d’art de son école secondaire pour cultiver son talent. Dickson effectue ses études de premier cycle en peinture et en gravure au Goldsmiths College School of Art de l’université de Londres. Une bourse du gouvernement français la conduit ensuite à Paris, où elle se perfectionne auprès de Stanley William Hayter à l’Atelier Dix-sept.  En 1969, elle immigre au Canada et s’installe à Montréal, où elle s’immerge dans le milieu artistique local et rayonne sur la scène canadienne. Dickson a abondamment voyagé pour photographier les paysages naturels et les paysages aménagés au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Turquie et au Maroc.  Son projet L’ultime silence. Pavane pour un monde agonisant, dont le Musée canadien de la photographie contemporaine a assuré la direction muséologique, a été présenté en divers endroits au Canada et en Italie. La suite comprend notamment l’œuvre Après la pluie, le matin cristallin, Isola Bella (Escalier et pois de senteur) / Quatrième site : Isola Bella (1989). Les œuvres de Jennifer Dickson ont été exposées sur la scène internationale et reproduites dans des publications éditées par la Porcupine’s Quill Press et McClelland & Stewart. Elle a été reçue à la Royal Academy of Art, à Londres, et à l’Ordre du Canada, en 1995. 

Jennifer Dickson
© Hamish Buchanan 2000

Nom à la naissance

Jennifer Dickson

Née Afrique du Sud: Transvaal, Piet Retief, 1936

Nationalité

Afrique du Sud, Canada

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra