Collections

Charles F. Comfort

1900 - 1994

« En tant qu'artiste, c'est un réaliste humaniste dont les peintures sont caractérisées par un esprit de liberté ordonnée et de conservatisme technique. Pour lui, le monde visible est le point de départ logique pour une ?uvre d'art. Cela ne veut pas pour autant dire que son but est d'imiter la nature, mais plutôt de la recréer, la remodelant et l'harmonisant pour qu'elle corresponde à ses propres maniérismes idiomatiques et concepts personnels. Il conçoit son monde comme une source inépuisable d'inspiration et de signification ».
(Charles Comfort, à propos de lui-même, 1974)

Charles Comfort était un artiste commercial, peintre de paysages et de portraits, graveur, muraliste, enseignant et administrateur d'activités artistiques. Ses aquarelles et ses peintures à l'huile comprennent plusieurs portraits très puissants, symboliques, de même que des paysages ordonnés. Comfort était fermement convaincu de l'importance de l'art dans la société. Il a joué un rôle important dans le programme d'art de guerre du Canada et dans l'établissement du Conseil des Arts du Canada.

Charles Comfort a consacré la première partie de sa carrière à travailler principalement comme artiste commercial. Dès l'âge de 14 ans, il était apprenti chez Brigdens Limited, à Winnipeg, et il a suivi des cours d'art à l'école secondaire et à la Winnipeg School of Art. Par la suite, il a étudié à l?Art Students League de New York sous la direction de Robert Henri et d'Euphrasius Tucker. En 1919, il a été transféré pendant une courte période avec Brigdens à Toronto. Là, il s'est joint à l'Arts and Letters Club, où il a suivi des ateliers de modèle vivant et a rencontré les membres du Groupe des Sept. La première exposition du Groupe, en 1920, a eu une profonde incidence sur les paysages de Comfort.

À son retour à Winnipeg, Comfort a exposé ses aquarelles pour la première fois en 1922, y compris dans une exposition en duo à la Winnipeg Art Gallery. Il a effectué des voyages de peinture à la campagne et a rencontré LeMoine FitzGerald et W. J. Phillips. En 1925, il déménage à Toronto, où il rencontre Will Ogilvie et fait ses premières tentatives de peinture à l'huile. L'exposition de 1927 de la Société Anonyme à l'Art Gallery of Toronto a fortement marqué Comfort, qui a été particulièrement inspiré par le Pont de Brooklyn futuriste de Joseph Stella, entre autres. En 1932, on lui commande la première de ses nombreuses murales pour l'édifice de la North American Life de Toronto et plus tard, il a enseigné la peinture de murales à l'Ontario College of Art. En 1933, il rencontre Charles Sheeler, le précisionniste américain.

En 1936, Comfort a obtenu un atelier voisin de celui de A. Y. Jackson dans le célèbre Studio Building. La même année, il était nommé agrégé à l'Université de Toronto où il enseignait les techniques historiques de peinture, et, plus tard, il a donné divers cours en atelier. Il y est resté pendant 25 ans. Comfort a également été un artiste de guerre officiel pendant la Deuxième Guerre mondiale, apportant un ensemble important d'?uvres comme contribution.

Louise (1927), un portrait de la femme de Comfort, constitue une première incursion importante de l'artiste dans le portrait. Les formes précises, extrêmement simplifiées de Tadoussac (1935) révèlent l'influence de Sheeler.

Un des organisateurs de la Conférence de Kingston de 1941, Comfort a été un membre fondateur de la Fédération des artistes canadiens et il a collaboré au Rapport Massey de 1951 qui a mené à la fondation du Conseil des Arts du Canada. Il a fait partie du conseil d'administration et de nombreux comités de l'Art Gallery of Toronto, et il a été le directeur de la Galerie nationale du Canada de 1959 à 1965. Comfort a été un membre fondateur de la Société canadienne des arts graphiques, de la Société canadienne des aquarellistes, et du Groupe des Peintres canadiens, et il a occupé des postes de direction dans plusieurs organisations vouées aux arts. Il a reçu un doctorat honorifique de l'Université Mount Allison en 1958, et on lui a décerné la Medaglio al Merito Culturale ainsi que la Médaille du centenaire du Canada. Il a été fait officier de l'Ordre du Canada en 1972.

Charles F. Comfort

Nom à la naissance

Charles F. Comfort

Né Royaume-Uni (Écosse): Édimbourg, le 22 juillet 1900

Décédé

Meurt à Ottawa (Ontario), le 05 juillet 1994

Nationalité

Grande-Bretagne, Canada

Audioguide

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. Comfort (Artiste) (30 min 0 sec)

Entrevue avec Charles F. et Louise Comfort (Artiste et sa femme) (19 min 39 sec)

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra