Photographies

Détail : Walker Evans, Intérieur d'un salon de coiffure noir, Atlanta, Géorgie 1936, épreuve à la gélatine argentique, 19,1 x 23,8 cm, © Walker Evans Archive, Metropolitan Museum of Art

 

William Henry Fox, Échelle et porche, abbaye de Lacock avril 1844, épreuve sur papier salé Imprimé par Nicolaas Henneman, 19,1 x 22,8 cm; image: 17,1 x 18,3 cm
Charles Nègre, Ramoneurs en marche v. septembre-novembre 1851, épreuve sur papier salé, 15,2 x 19,8 cm
Eugène Atget, Boulevard de Strasbourg, 10e arrondissement, Paris 1912, épreuve à la gélatine argentique, 22,5 x 17,7 cm
Edward Burtynsky, Carrara Marble Quarries #30, Carrara, Italy, September 1993, printed February 1994 dye coupler print (Ektacolor) 111.9 x 137.3 cm; image: 101.4 x 126.8 cm (no. 37809) © Edward Burtynsky

Le Musée des beaux-arts du Canada, l’un des premiers musées du monde à reconnaître la photographie comme forme d’art, entreprend la collection de photographies en 1967, sous l’impulsion de la directrice Jean Sutherland Boggs et de James Borcoman, qui deviendra plus tard conservateur de la collection. Avec près de 22 000 œuvres couvrant toute l’histoire de la photographie, cette collection de calibre international se classe parmi les plus étoffées au monde.

La collection comprend des photographies remarquables des XIXe et XXe siècles; celles de photographes notoires, mais aussi celles de nouveaux artistes. Elle réunit des œuvres importantes de quelques pionniers : William Henry Fox Talbot, l’un des inventeurs de la photographie; David Octavius Hill, qui compte parmi les premiers artistes formés à adopter cette discipline; Charles Nègre, qui a immortalisé les ouvriers parisiens et l’architecture provinciale française; Auguste Salzmann, qui a documenté les anciennes ruines de Jérusalem; ainsi que Julia Margaret Cameron et Peter Henry Emerson, qui ont contribué à faire de la photographie une discipline artistique bien établie en Angleterre.

Le Musée des beaux-arts possède l’une des plus importantes collections en Amérique du Nord d’œuvres du photographe français Eugène Atget, connu pour ses scènes parisiennes empreintes de nostalgie. Les œuvres tirées de la série épique d’August Sander représentant les différentes classes sociales de la société allemande, de même que les images évocatrices de l’Américain Walker Evans illustrant la Grande Dépression comptent également parmi les pièces particulièrement intéressantes détenues par l’établissement.

Parmi les œuvres des Américains Edward Weston et Aaron Siskind et de la Canadienne Margaret Watkins, notons quelques rares exemples témoignant de l’évolution de la photographie vers le formalisme et l’abstraction. Lisette Model et Diane Arbus révèlent leur vision personnelle singulière de la condition humaine. La collection de photographies comprend également un nombre appréciable d’œuvres de photographes canadiens contemporains comme Edward Burtynsky, Lynne Cohen, Dave Heath et Robert Bourdeau et d’artistes américains tels que Robert Frank et Gary Schneider.

La collection de photographies japonaises compte des œuvres créées au XIXe siècle par le photographe Kimbei Kusakabe et des œuvres contemporaines d’Eikoh Hosoe et de Toshio Shibata, entre autres artistes.

Les photographies de la collection permanente sont exposées périodiquement dans les installations du Musée qui accueillent également la collection d’estampes et de dessins ainsi que dans la salle C218a.