Imprimer cette page Partager cette page

Angela Grauerholz : The inexhaustible image … épuiser l’image

Ottawa (Ontario) - 26 mai, 2010

Établie à Montréal depuis le milieu des années 1970, l’artiste d’origine allemande Angela Grauerholz s’intéresse depuis longtemps au féminisme, à l’art conceptuel et à divers points de vue théoriques sur la photographie. Ce sont ces influences qui ont façonné son art au cours des 25 dernières années. Le Musée canadien de la photographie contemporaine lui consacre une grande exposition – une toute première au Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) – composée d’une quarantaine d’œuvres réalisées au fil des ans. Présentée par Pratt & Whitney Canada au MBAC, Angela Grauerholz : The inexhaustible image … épuiser l’image rend hommage à cette grande artiste qui s’est méritée, en 2006, le Prix Paul-Émile-Borduas – la plus haute distinction en arts visuels au Québec – pour sa contribution exceptionnelle aux arts visuels. Pour en savoir davantage sur l’exposition, rendez-vous au mcpc.beaux-arts.ca/angelagrauerholz.

« L’apport d’Angela Grauerholz à la discipline de la photographie, et à l’art en général, est tout à fait unique. Elle explore les dimensions variées de l’image photographique, tout en évoquant la sociologie de l’accès à l’art », a souligné le directeur général du MBAC, Marc Mayer. « Cette exposition est une remarquable occasion pour les visiteurs du Musée de constater l’étendue de son oeuvre. »

Martha Hanna, la commissaire de l’exposition, et l’artiste ont collaboré étroitement ensemble à réalisation d’Angela Grauerholz : The inexhaustible image … épuiser l’image, qui partira en tournée au Canada après avoir été à l’affiche au Musée tout l’été. Les dates et les lieux seront confirmés à une date ultérieure.

« Pratt & Whitney Canada est fière de présenter la vision de la photographie d'Angela Grauerholz », a commenté Edward Hoskin, vice-président, Mississauga et Programmes de turbosoufflantes, Pratt & Whitney Canada. « L'aspect intime et visionnaire de son travail contribue à rapprocher des perceptions personnelles et des concepts plus élargis. Nous appuyons fortement les programmes qui contribuent à la vie culturelle de nos collectivités et qui épousent nos valeurs de créativité, de durabilité et de technologies de pointe ; à ce titre, nous sommes heureux d'être associés à cette exposition. »

Partez en voyage avec l’artiste sur les chemins de la découverte

Par ses œuvres, Grauerholz élargit nos perspectives sur la photographie. Elle examine ce moyen d’expression dans sa relation avec le temps et la mémoire, les archives et les collections, la représentation et l’imaginaire collectif. La signification émerge de ses photographies à travers leur forme, leur présentation et leur contexte.

Parmi les œuvres exposées, on retrouve des épreuves photographiques individuelles grand format comportant une série de portraits de femmes réalisés par Grauerholz au milieu des années 1980, des images emblématiques de la vie urbaine et des paysages contemplatifs et éthérés captées dans les années 1990. L’exposition réunit également des œuvres créées à partir de livres et des installations sculpturales dans lesquelles l’artiste explore encore plus à fond la photographie comme mode d’expression ainsi que d’autres constructions artistiques. Une de ses installations prend la forme d’un meuble d’archives traditionnel abritant 62 photographies encadrées qui se retirent à la manière de tiroirs pour être contemplées. Les intérêts conceptuels de Grauerholz comprennent également les nouvelles technologies, et son œuvre la plus récente présentée dans l’exposition consiste en un site Web.

Par sa conception, Angela Grauerholz invite le spectateur à voyager avec elle sur les chemins de la découverte. Notre point de vue s’harmonise métaphoriquement avec celui de l’artiste photographe, que le regard soit porté vers l’extérieur à partir d’un espace intérieur, ou qu’il soit orienté vers notre expérience partagée des paysages urbains et naturels. Notre participation aux installations multimédias de l’exposition, tout comme l’exploration du site Web de l’artiste, nous renvoient également à notre expérience collective du passé, de la photographie et des collections publiques.

Une approche novatrice de la photographie

Les premières œuvres de Grauerholz donnent le ton à son approche photographique et à sa perspective personnelle. Dans son rôle de flâneuse, appareil photo en main, elle se pose en observatrice de notre société contemporaine et de ses structures. Elle rejette les prises de vue du documentaire objectif, leur mise au point nette et leur résolution d’image clairement définie; elle leur préfère des photographies au point de vue intimiste et au flou artistique qui reproduisent ce que l’on pourrait obtenir en utilisant un appareil photo tout simple. Ses photographies se démarquent également par leur grand format qui impose la présentation dans une galerie d’art.

Dans ses travaux plus récents, Grauerholz examine la signification de la photographie dans sa relation avec des collections personnelles ou publiques pouvant être conservées dans des musées ou des archives. La photographie a le pouvoir de représenter le monde qui nous entoure et d’enregistrer le passé; ses collections et son organisation permettent une vaste gamme de constructions et d’interprétations. En utilisant plusieurs formes de présentation, comme des livres, des installations sculpturales et des sites Web, Grauerholz reconfigure sa propre collection de photographies et les reproductions recueillies au fil des ans pour exprimer et former de façon créative des idées reliées aux arts visuels et à la culture de l’histoire récente.  

Rencontre avec la commissaire
Le jeudi 3 juin à 18 h – Visitez l’exposition en compagnie de la commissaire Martha Hanna. En anglais avec discussion bilingue. Entrée libre.

Rencontre avec l’artiste
Le dimanche 19 septembre à 13 h 30 – Visitez l’exposition en compagnie d’Angela Grauerholz. Une visite en anglais aura lieu ce même jour à midi. Compris avec le droit d’entrée au Musée. 

Catalogue

Le catalogue qui accompagne l’exposition est un précieux outil d’information sur le travail d’Angela Grauerholz. Produit par le Musée canadien de la photographie contemporaine, il est en lui-même une véritable œuvre d’art. Il offre près de 200 photographies des œuvres et des installations de l’artiste et trois essais qui sondent en profondeur les différents enjeux de sa démarche artistique. La commissaire de l’exposition, Martha Hanna, ainsi qu’Olivier Asselin, professeur agrégé au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal, et Marnie Fleming, conservatrice en art contemporain à Oakville Galleries, nous font découvrir la multiplicité de sens que l’on retrouve dans le travail d’Angela Grauerholz ainsi que l’évolution de sa carrière au cours des 25 dernières années. En vente à la Librairie du MBAC et en ligne à AchatsMBAC.ca au prix de 50 $.

À propos du Musée canadien de la photographie contemporaine

C’est grâce à l’achat, à la cession et au don de photographies d’art et documentaires les plus remarquables d’artistes canadiens que la collection du MCPC compte aujourd’hui plus de 17 700 photographies et 144 000 négatifs et transparents. La plupart des expositions présentées à Ottawa prennent ensuite l’affiche à divers endroits au Canada et à l’étranger grâce au programme En tournée du Musée des beaux-arts du Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez‑vous à mcpc.beaux-arts.ca.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada

Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde. En outre, il réunit une prestigieuse collection d’œuvres d’art indigène, occidental et européen du 14e siècle au 21e siècle, ainsi que d’art américain et asiatique, et de dessins et de photographies. Fondé en 1880, le MBAC compte parmi les plus anciennes institutions culturelles du pays. Fidèle à son mandat de rendre l’art canadien accessible partout au pays, il organise l’un des plus importants programmes d’expositions itinérantes au monde. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous à beaux-arts.ca.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale,
Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca

Claire Schofield
Gestionnaire,
Communications et relations publiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-7081
cschofield@beaux-arts.ca