Imprimer cette page Partager cette page

Le Musée des beaux-arts du Canada lance un appel pancanadien pour la réalisation d’une œuvre d’art

Ottawa - 4 décembre, 2012

Twitter : #MBACsakahan   @beaux_arts_ca
Facebook : http://www.facebook.com/MuseedesbeauxartsduCanada
youtube : http://www.youtube.com/mbacmedia

Offrez votre couverture, partagez votre histoire et soyez partie prenante de l’installation Récits de couvertures, de l’artiste Marie Watt

Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) invite le public à donner une couverture de laine ou de fibres naturelles qui a une histoire à raconter à l’artiste Marie Watt. Les couvertures recueillies feront partie de l’ambitieuse installation de l’artiste intitulée Récits de couvertures : Sept générations, adawe et âtre qui sera exposée au MBAC l’été prochain dans le cadre de l’exposition estivale Sakahàn. La première exposition quinquennale d'art indigène actuel.

Les couvertures seront assemblées de façon à créer sept colonnes reflétant les enseignements Indigènes sur sept générations. Ces enseignements interpellent la communauté, les leaders et les individus sur la façon dont leurs décisions et leurs actions influencent la prochaine génération, mais aussi les sept générations à venir. Il s’agira de la plus ambitieuse collaboration communautaire et la plus haute sculpture de l’artiste à ce jour.

Les couvertures : témoins d’événements importants de la vie
L’œuvre de Marie Watt porte autour de la communauté, notamment sur son usage des couvertures de laine. Ce projet d’installation met en valeur la riche histoire du commerce et de l’échange de la ville d’Ottawa – adawe -, en langue Algonquine, qui signifie « commercer ». Watt s’intéresse à la façon dont les couvertures et les humbles pièces de tissus deviennent souvent des marqueurs de temps pour la mémoire et le récit. Les couvertures revêtent aussi un sens très personnel pour l’artiste : dans la communauté Seneca, à l’instar d’autres groupes indigènes, l’on offre des couvertures pour honorer les personnes qui ont été témoins d’événements de vie importants.

C’est dans cette perspective, Marie Watt (Seneca) demande au public de partager le récit de leur couverture. Ils pourront écrire ce dernier sur une étiquette fournie par l’artiste qui sera attachée à leur couverture. Les couvertures reçues seront pliées par la suite et empilées les unes sur les autres pour créer une colonne pointant vers le ciel qui accueillera - comme un poteau de bienvenue - les visiteurs à leur passage dans la rotonde du MBAC, là où elle sera installée, l’été prochain. La sculpture sera accompagnée de livres de récits de couvertures qui inviteront les visiteurs à la réflexion et à partager leurs propres récits de couverture.

Comment participer
Les couvertures peuvent être déposées en personne au vestiaire du MBAC, situé dans l’entrée principale. Les donateurs qui se rendront sur place recevront une étiquette sur laquelle rédiger le récit de leur couverture. Les couvertures peuvent également être postées à l’attention du Projet Récits de couvertures, au 380, promenade Sussex, Ottawa, Ontario, K1N 9N4. Veuillez noter que les couvertures fournies ne seront pas retournées. Pour de plus amples renseignements, consultez beaux-arts.ca/sakahan.

Recevez une œuvre d’art de l’artiste
Chaque personne qui offrira une couverture et qui partagera son récit recevra une sérigraphie réalisée et signée par l’artiste en guise de sa reconnaissance pour sa contribution.

Au sujet de Marie Watt
Née en 1967 à Seattle, Washington, l’artiste Marie Watt réalise des lithographies et des sculptures portant sur des thèmes amérindiens contemporains, en utilisant une variété de matériaux, dont des tissus, l’albâtre, l’ardoise, et des feuilles d’épis de maïs. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques, y compris celles du Musée des beaux-arts du Canada et du Smithsonian National Museum of the American Indian (Washington, DC).

Sakahàn. La première exposition quinquennale d'art indigène actuel
17 mai au 2 septembre 2012

Sakahàn, qui signifie « allumer un feu » en langue algonquine, sera le premier survol d’art indigène récent réalisé par le Musée des beaux-arts du Canada. Une centaine d’œuvres de plus de 70 artistes connus et émergents de partout à travers le monde seront à l’honneur du 17 mai au 2 septembre 2013. Poétiques, surprenantes et audacieuses, ces œuvres d’art  documentent et questionnent des moments culturels, politiques et sociaux précis tout en faisant le lien avec des histoires parallèles et la relation en évolution entre l'héritage du colonialisme et les considérations d’autonomie culturelle. Sakahàn, l’une des plus ambitieuses expositions contemporaines du MBAC jamais réalisée, sera présentée en plusieurs sites à Ottawa et à l’extérieur de la ville. Organisée par le Musée des beaux-arts du Canada avec l’appui de la Fondation RBC. Commanditée par CN.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde.  En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies.  Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une de ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose un important programme d’expositions d'art itinérantes.  Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au beaux-arts.ca.

— 30 —

À l’attention des médias seulement :

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca