Imprimer cette page Partager cette page

The Clock de Christian Marclay, prend l’affiche au Musée des beaux-arts du Canada

Ottawa - 8 février, 2012

Très attendue depuis l’annonce de son acquisition en mai 2011 par le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) et le Museum of Fine Arts (MFA) de Boston, The Clock prend l’affiche au MBAC à compter de ce vendredi, 10 février. Réalisée par l’artiste de réputation internationale Christian Marclay, gagnant d’un Lion d’or à la Biennale de Venise l’été dernier à titre de meilleur artiste, The Clock est une ode au temps et au cinéma composée de milliers d’extraits de films assemblés pour former une vidéo en boucle à un canal d’une durée de 24 heures en temps réel. L’extraordinaire production de Marclay, primée d’un Lion d’or à la Biennale de Venise l’été dernier, sera présentée pour la première fois au public canadien à 18 h le jeudi 9 février, lors de la soirée d’ouverture au cours de laquelle le directeur du MBAC, Marc Mayer, et le conservateur adjoint de l’art contemporain et commissaire de la présentation de The Clock, Jonathan Shaughnessy, parleront de l'œuvre et de l’artiste.

Le public pourra poursuivre l’expérience toute la nuit à partir de jeudi et faire le « tour de l’horloge » jusqu’à 17 h le samedi 11 février dans le cadre du Bal de neige de la Commission de la capitale nationale (CNN). Le Musée tiendra une autre série de présentations de 24 heures sans interruption durant le week-end de clôture du Bal de Neige de 10 h le jeudi 16 février jusqu’à 17 h le lundi 20 février. En outre, le MBAC prolonge cette série de présentations continues les jeudis 1er, 8, 15 et 22 mars, de 10 h le jeudi jusqu’à 17 h le lendemain. The Clock sera aussi à l’affiche du mardi au dimanche de 10 h à 17 h jusqu’au 25 mars. Pour tous les détails, rendez-vous au www.beaux-arts.ca/theclock

The Clock est la première œuvre de Marclay à entrer dans la collection nationale du Canada. Reconnu pour son travail d’expérimentation en art sonore et vidéo, Marclay a  réuni dans The Clock des milliers d’extraits de films associés au temps ou à des objets marquant le temps. Explorant la magie et l’illusion du cinéma, cet ambitieux projet s’appuie sur une chronologie vertigineuse où temps cinématographique et temps réel ne font plus qu’un.

L’acquisition de cette œuvre d’art exceptionnelle par le Musée des beaux-arts du Canada a été rendue possible grâce à la vision et à l’appui financier généreux de Jay Smith et Laura Rapp, et de Carol and Morton Rapp, de Toronto.

The Clock, une installation ambitieuse
Pour réaliser The Clock, Marclay a compilé des milliers d’extraits de films où l’on peut voir des montres, horloges, cadrans solaires, réveils et comptes à rebours. Chaque séquence est associée à un moment particulier qui sert à illustrer presque chaque minute d’une période de 24 heures. D’autres références temporelles plus abstraites abondent tout au long de l’œuvre. Même si le film invite les spectateurs à plonger dans une succession de récits en constante rupture, la vidéo constitue en soi un objet temporel précis et fonctionnel. Fruit des recherches de l’artiste et de ses assistants, The Clock, dont le montage a nécessité plusieurs années, propose une grande diversité de décors et d’ambiances filmiques, où le temps se déploie au fil de récits qui prennent d’innombrables directions et rompent toute séquence linéaire et chronologique. En un mot, The Clock est une production remarquable qui juxtapose de multiples extraits de films du passé et du présent pour saluer la notion de temps dans l’histoire des images animées. 

Marclay, mixeur de ready-mades sonores et visuels
La fascination de Marclay pour le collage des sons et des images remonte à la fin des années 1970, quand il était étudiant au Massachusetts College of Art and Design de Boston (près du MFA) et à la Cooper Union de New York. Musicien au sein de groupes qui se produisaient dans des clubs underground, Marclay utilisait souvent des instruments de fabrication artisanale tels qu’une platine tourne-disques convertie en une guitare électrique portative. Dans sa pratique artistique novatrice, il continue d’agencer des sources sonores et visuelles où il met à profit son sens aigu des techniques complexes de montage, d’échantillonnage et de bouclage. Le travail de Christian Marclay dans le domaine du son, de la vidéo et du film a eu une influence très déterminante sur une génération de jeunes artistes pour qui l’échantillonnage et le mixage numériques d’enregistrements vont de soi.

À propos de l’artiste
Né en Californie en 1955, Christian Marclay a grandi en Suisse et il vit aujourd’hui à New York et à Londres. Il a à son actif un grand nombre d’expositions, notamment des expositions individuelles au LACMA, Los Angeles (2011), au Musée d’art LEEUM Samsung, Séoul (2010), au Whitney Museum of American Art, New York (2010), au Musée d’Art Moderne et Contemporain, Genève (2008), à la Cité de la musique, Paris (2007), au Moderna Museet, Stockholm (2006), à la Barbican Art Gallery, Londres (2005), au Seattle Art Museum (2004), au Tate Modern, Londres (2004), à l’UCLA Hammer Museum, Los Angeles (2003) et auSFMoMA, San Francisco (2001). Parmi les expositions collectives auxquelles il a participé figurent la 54e exposition internationale d’art de la Biennale de Venise (2011), le British Art Show 7, Nottingham (2010), le Festival international Arts et Média de Yokohama (2009), Platform 2009, Séoul (2009) et diverses expositions à la Vancouver Art Gallery, (2008), à l’Aldrich Contemporary Art Museum, Ridgefield (2007), au Museum of Contemporary Art, Chicago (2007) au Musée d’Art Contemporain de Lyon (2007), à La Maison Rouge, Paris (2006), au Musée d’Art Contemporain, Avignon, France (2005), au SITE Santa Fe, Nouveau-Mexique (2003), au Whitney Museum of American Art, New York (2001) et à la Hayward Gallery, Londres (2000). Christian Marclay continue aussi de collaborer avec des musiciens et il a récemment présenté des performances avec Steve Beresford, Okkyung Lee, Shelley Hirsch et Otomo Yoshihide. Il a remporté un Lion d’or de la Biennale de Venise 2011 pour son installation vidéo The Clock.

Droits d’entrée
Entre 10 h et 17 h, du mardi au dimanche, entrée libre avec le droit d’entrée au Musée : adultes 9 $, aînés et étudiants à temps plein 7 $, jeunes (12 à 19 ans) 4 $, familles (2 adultes, 3 jeunes) 18 $. Entrée libre aux projections nocturnes de 17 h jusqu'au lendemain matin. Entrée libre pour les moins de 12 ans et les Membres du Musée.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde. En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies. Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une des ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose le plus important programme d’expositions d'art itinérantes au monde.  Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au www.beaux-arts.ca

Twitter : @beaux_arts_ca     #MBACtheclock
Facebook : http://www.facebook.com/MuseedesbeauxartsduCanada
YouTube : http://www.youtube.com/mbacmedia

- 30 -

À l’attention des médias seulement :
Pour organiser une interview, obtenir des images ou de l’information, merci de bien vouloir communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale
Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca