Compare

Regarder et comparer


Pitseolak Ashoona, Scène de campement d'été, vers 1974 et Pudlo Pudlat Un vent nouveau, vers 1983-1984

Les dessins révèlent très exactement le doigté de l'artiste, ses hésitations comme l'assurance d'un tracé précis. Des qualités qui sont parfois perdues lors du transfert en estampe. Les ombres créées de rayures fines du crayon sont difficiles à préserver.

Les deux dessins présentés ici sont réalisés au crayon feutre, ce qui permet un éclat des couleurs. Introduit à Cape Dorset au début de l'année 1967, le crayon feutre fut abandonné au milieu des années 1970 lorsque l'on découvrit que cet éclat des couleurs disparaît relativement rapidement lorsqu'on expose au soleil.

Pour terminer, remarquez chez les deux artistes le non-respect des règles de perspective classique. L'espace est comprimé chez Pitseolak. L'avant plan et l'arrière-plan sont combinés. Pour Pudlo, c'est la taille des choses qui peut surprendre, l'avion étant remorqué par le b'uf musqué?