Enseignants Plans de cours

L'art autochtone contemporain au Canada


En 1969, Fafard modifie son approche à l'égard de la pratique artistique. Il commence à se tourner vers son passé et son environnement pour trouver des sujets. Cette démarche entraîne une modification de ses sujets et des moyens d'expression qu'il utilise pour réaliser ses sculptures; une œuvre, un sujet, un moyen d'expression, le conduisent littéralement aux suivants. Il commence à créer des sculptures inspirées de son milieu de vie et du monde agricole. Il crée Taureau à partir de ses souvenirs d'enfance sur les animaux de la ferme. Le format et la taille de l'œuvre sont également nouveaux pour lui. Fafard trouve intéressant de travailler à cette plus grande échelle. Plus tard, il commence à se demander jusqu'où il pourrait aller avec les matériaux et quelles échelle et inclinaison il pourrait donner à ces œuvres en terre cuite. Ces questions le conduisent à créer des œuvres de plus en plus spectaculaires, dans lesquelles il joue avec la planéité et l'illusion dans un espace tridimensionnel, dont la sculpture Cézanne est un exemple. Plus tard, lorsque Fafard se rend compte que la terre cuite ne convient plus à ses intentions ou à ses expérimentations, il change de moyen d'expression et commence à travailler le bronze.